Dans un communiqué publié aujourd’hui, les Forces de Sécurité Intérieures confirment l’implication en dehors de ses heures de service d’un des gardes du corps du Commandant en chef des FSI, le Général Ibrahim Basbous, dans la localité de Hasrout, dans le Chouf.

Toujours selon le communiqué, la rixe aurait eu lieu ce dimanche dans la soirée suite à une dispute au sujet des résultats des élections municipales qui se sont déroulées en mai dernier. Il n’y aurait aucun lien direct avec la mission des forces de sécurité en charge de la protection du domicile du Général Basbous, précise-t-il.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.