Après une journée plus tendue suite aux déclarations entre les députés Sami Gemayel, Nawaf al-Moussawi  et Nadim Gemayel, le débat concernant la déclaration gouvernementale et le vote de confiance qui devrait avoir lieu ont été remis à ce samedi.

Après que le député Sami Gemayel ait indiqué rejeter la confiance à un gouvernement alors que le président de la République, le Général Michel Aoun a été élu, selon lui par les armes du Hezbollah, le député Nawaf al Moussawi appartenant au bloc parlementaire du Hezbollah avait rapidement répliqué, pour rappeler, selon lui, l’arrivée de Bachir Gemayel sur les chars israéliens lors de l’invasion israélienne de 1982. Le député Nadim Gemayel, fils de Bachir Gemayel rappelant l’accueil de la communauté chiite à l’armée israélienne, alors que le Sud Liban était occupé par l’OLP.

En dépit de cette nouvelle polémique, le Premier Ministre a indiqué s’attendre à ce que la confiance soit accordée à son 3ème gouvernement par plus de 100 voix sur les 128 parlementaires.

À l’origine attendu ce mercredi, le Président de la Chambre des députés a décidé de sursoir à ce vote en raison des débats parlementaires, 22 députés n’ayant pour l’heure pas pu s’exprimer.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.