Pause rupestre et agricole, aux fermes de Taanayel dans la Békaa, fondées en 1863 par la congrégation des Jésuites suite à l’indemnisation de l’institution en raison du massacre de 6 religieux lors de la guerre civile de 1860. Il s’agissait alors de 230 hectares de marécages, rapidement aménagés entre 1871 et 1880 pour devenir une ferme modèle aujourd’hui, comptant plusieurs centaines de têtes de bétail et d’autres animaux.

Facilement accessible depuis la route de Damas, le domaine de Taanayel est un paradis pour les jeunes et les moins jeunes. Calme, tranquillité, méditation loin du stress de la vie quotidienne sont au menu. 

Avec son lac artificiel, et diverses activités proposées, dont un hébergement au sein du couvent pour ceux qui désirent jouir d’une certaine tranquillité, géré par l’association Arc En Ciel qui a pris en charge les lieux depuis 2009 à la suite d’une décision des Pères Jésuites, les fermes de Taanayel offrent une riche gamme de produits laitiers labneh, laban, etc… 

Les matinaux pourront ainsi profiter d’un petit déjeuner copieux avec les véritables produits du terroir. Ceux qui arriveront en retard ne seront pas cependant en reste. 

La galerie photo

Pour s’y rendre: 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Expert économique, François el Bacha est l'un des membres fondateurs de Libnanews.com. Il a notamment travaillé pour des projets multiples, allant du secteur bancaire aux problèmes socio-économiques et plus spécifiquement en terme de diversité au sein des entreprises.