Lors de la passation des pouvoirs au Ministère de l’Industrie, le nouveau ministre Imad Hoballah a estimé que le secteur industriel devrait être un pilier fondamental de l’économie et le soutenir sera une priorité pour le développement économique du pays.

Nous devons augmenter la production et la productivité, améliorer la qualité, rationaliser les coûts, réduire les prix et développer de nouvelles industries.

Imad Hoballah a souligné l’étroite collaboration qui doit être menée avec l’Association des Industriels Libanais qui, hier, avait dénoncé le manque de liquidités nuisant à l’achat des matières premières indispensables pour eux.

Pour sa part, son prédécesseur Waël Abou Faour a estimé que le système économique libanais avait «échoué» et que la réhabilitation du secteur industriel devait être au cœur de tout plan de relance économique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.