Le Président de la Chambre, Nabih Berri, a estimé que les fonds libanais placés à l’étranger devraient être rapatriés. Il a estimé à plusieurs milliards de dollars le montant de ces sommes et que la situation économique et financière du Liban s’améliorera dès qu’un nouveau gouvernement sera formé.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.