Photo tiree de la page FB de Tol3it Ri7etkon
Photo tirée de la page FB de Tol3it Ri7etkon

Ces quelques rares personnes qui essayent par des commentaires de m’accuser de manipulation ou d’appartenance quelconque, je leur écris les mots suivants :

J’ai toujours choisi l’allégeance à l’Etat et sa souveraineté.
J’ai toujours refusé d’être pour un parti contre un autre.
J’ai toujours appelé au réveil national et à la paix aussi …

Mais d’ici à vous lire m’accusant, m’intimidant et parfois m’insultant, je vous dis STOP.

Gardez vos accusations pour vous-mêmes et ne jugez pas les autres de votre point de vue car si vous avez fait le choix d’un parti contre un autre, votre choix se respecte, en respectant le choix des autres.

Certains ont osé m’écrire :

« Si tu n’es pas avec nous c’est que tu es contre nous. »
« Tu dois choisir, entre le 8 et le 14 »
« Ça n’existe pas être neutre »
« Tu nous manipules »… Et pleins d’autres attaques non fondées …

Pour ceux qui ont choisi d’appuyer ce dérapage au nom d’un mouvement populaire…

Je leur dis qu’ils sont en train de renforcer l’état de non droit.

Je leur dis aussi que les droits d’un peuple se réclament aux seins du parlement, devant les tribunaux ou tout simplement dans la rue … Sans provocation et sans agression …

Je leur dis aussi, que je partage leur colère et leur désespoir tout en gardant avec dignité ma liberté de m’exprimer contre ce dérapage.

À ceux qui m’accusent d’avoir une préférence pour élire en premier un Président à la tête du pays et d’avoir une allégeance vers l’Etat, je leur dis que mon refus d’être pour une partie des libanais contre l’autre partie m’impose ce choix d’allégeance.

À ceux qui sont en faillite d’idées et qui ont récupéré des slogans d’un parti contre un autre, je leur dis : votre choix s’il est respecté, il ne peut en aucun cas s’imposer sur l’autre moitié.

Quand on adopte les slogans d’un parti, on se limite à une partie de la nation.

Ce mouvement de jeunes dérape offrant aux vautours la plus belle des proie : les jeunes de mon pays natal qu’on jette encore dans la gueule du loup…

Pendant que d’autres théorisent derrière leurs écrans, applaudissant ces dérapages, ces jeunes se font agresser… Mais l’agression se fait par provocation… Ne le voyez-vous pas donc ?

Pendant que ces personnes qui théorisent, le terrain s’enflamme au nom de la révolution, au nom des droits bafouillés. Mais ce n’est pas en détruisant l’Etat que vous allez avoir gain de cause …

Que ceux qui veulent encore me souiller, ou souiller mes principes de neutralité, m’accusant de manipuler les lecteurs par mes idées, je leur dis : Vous n’aurez pas la liberté d’expression… Je suis et resterai libre de ma pensée.

Quant à ceux qui réclament des élections de députés par le peuple, avez-vous plus de détails à nous expliciter ?

Reprendre ces slogans sans savoir comment les décliner, n’est que source de tromperie aveugle.

À chacun ses idées que d’autres doivent respecter …

Le changement commence par l’apprentissage des ces règles respectueuses envers l’autre.

Apprendre à débattre sans agresser et sans s’y opposer est une condition basique pour une vraie démocratie. Ça dérape.

À force d’ameuter et de crier au manque de l’Etat, des profiteurs saisissent bien l’occasion.

Il y a des priorités à mettre en place avant de mettre l’Etat dans sa totalité en cause.

Pouvons-nous aujourd’hui parler d’un comportement citoyen ? En dépit de tout, notre rôle est aussi d’appeler à l’adoption d’un comportement citoyen vis à vis du peu de ce qu’on a comme infrastructure et structure

Qui est L’Etat si ce n’est le citoyen lui-même ?

Le Manque de l’Etat a longtemps rimé avec le manque de citoyenneté …

Je ne cherche pas à vous convaincre … Je constate une dérive et je le dis à haute voix…

Je ne suis pas la seule à le dire. Sauf que je maintiens mon raisonnement stable et je pointe au quotidien. J’exprime mes idées … Vous avez votre point de vue et j’ai le mien, un point de vue d’ensemble.

Il n’y a pas de ma part aucune théorisation, pas de « tanzir »
Et quand il y en a c’est qu’il y a tishbih … التنظير يكون رد على التشبيح.
Il est clair qu’il y a dérapage. Car faute d’objectif, ça part dans tous les sens. Faute de rassembler, les libanais se divisent davantage car ils ne savent plus vers qui se retourner …
À tous ceux-là je dis aussi : Par vos commentaires, vos accusations, vous vous étalez et vous les aider à s’étaler et à se diversifier plutôt que de les  canaliser …
L’union fait la force et ce n’est pas par petits groupes que le peuple obtiendra gain de cause. Les tribunaux sont les plus légitimes et il faut redonner l’estime aux juges de nos pays…
À vous lire, on croirait qu’il n’y a qu’un seul homme capable de mener les choses et vraiment لو بدها تشتي كانت غيمت
Le seul issu pour le peuple c’est son tribunal, sa législation et sa souveraineté
Le reste n’est qu’émeute et enrôlement pour l’intérêt de certains

Cessez aussi vos balivernes.
Ceux qui théorisent et qui poussent aux émeutes ne sont pas ceux qui reçoivent les coups.
À vous lire on croirait que vous allez tout changer du jour au lendemain … Il y a un ordre pour les choses, l’organisation n’est pas théorique elle s’impose comme condition.
On ne casse pas tout sous prétexte de changement.
Tout n’est pas mauvais au pays…

Quand aux réclamations, allez devant les tribunaux. Ça, ce n’est pas de la rhétorique, c’est de la pratique et c’est aussi neutre à condition que vous le soyez aussi et si vous n’êtes pas déjà dans les griffes d’un de ces vautours.

Cette loyauté aveugle vous bourre le crâne, jusqu’à accuser l’autre de manque d’indépendance sous prétexte :  » tu n’es pas avec nous, tu es contre nous » .

Il y a des règles pour mener le changement et il y a des manières pour faire évoluer les esprits…

C’est tout de même bizarre toutes ces coïncidences … Et souvent c’est dans un seul sens …

Les tribunaux sont les seuls lieux légitimes pour le peuple, usez de leur statut… Au moins, sollicitez les …

Il est intolérable de pousser et encourager la violation des droits pour réclamer nos droits…

Vouloir le changement immédiatement c’est un luxe qu’on ne peut pas se permette.

Le changement se prépare, se travaille, se discute …

Le « tout de suite » est signe d’immaturité et l’immédiat n’existe qu’à travers un long processus de travail et de préparation. Le présent se prépare et le futur s’anticipe.

Vouloir un changement immédiat est de l’impossible.

Je tiens à la jeunesse de mon pays natal… Je tiens à leur vie et je partage leur souffrance mais je refuse qu’on les sacrifie et qu’on les jette dans la gueule du loup… Ils ont tout le mérite de faire bouger les choses, nous devons les soutenir et non pas les jeter dans l’enfer de la rue !

Je salue leur enthousiasme et leur désespoir, mais je dois aussi les préserver car ils sont l’avenir du pays … Ils sont la richesse de ma terre natale, ils sont cette génération qui ose vouloir imposer le changement… Et c’est parce qu’ils ont osé que je dois, que nous devons, nous, génération flambeau, les avertir et les protéger.

Ils sont notre espoir et notre raison d’être, ils sont ce que nous ne sommes pas, ce que nous n’étions pas …

Préservons-les du danger

Ils sont notre avenir car ils sont porteurs du changement …
Le changement a besoin de temps et d’une feuille de route.
Le changement se couve petit à petit et se fait progressivement …
Je ne veux pas sacrifier cette jeunesse et cet espoir !

Donc j’alerte et je vous demande d’alerter à votre tour, ne les jetez pas dans la gueule du loup et ne transformez pas nos rues en guerre confessionnelle quant à vous, ceux qui préfèrent accuser plutôt que tolérer, ceux qui préfèrent insulter plutôt que discuter… Sachez que si vous êtes en faillite d’idées et de paix, je ne peux en aucun cas vous aider …

Ma plume m’appartient et vous n’aurez pas ma liberté d’expression.

Par Jinane Chaker Sultani Milelli

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.