Le gouverneur de la BDL a annoncé son soutien à la Lebanese Canadian Bank, accusée par les autorités américaines de blanchiment d’argent sale et de soutenir le Hezbollah, indiquant que cette dernière se conforme aux lois libanaises et aux normes internationales et qu’elle possède une administration professionnelle et des taux supérieurs à la moyenne nationale.Riad Salamé annonce par conséquent son soutien « absolu » à l’institution financière, confirmant au marché libanais et aux clients que leurs transactions sont faites en toute sécurité.

De son coté, la Banque Libanaise a démenti tout lien, ses accusations pouvant lui être fatale, les transactions financières internationales des banques libanaises passant par des institutions américaine. La Lebanese Canadian Bank annonce également sa volonté de coopérer avec les instances régulatrices pour démontrer son intégrité.