Moins d'une minute de lecture

L’Armée Libanaise indique avoir arrêté les membres d’une cellule liée à Daesh au Liban. Elle serait notamment impliquée dans l’incident de Kaftoun dans le Koura, le 21 août 2020.

Cette cellule, dirigée par Khaled al-Talawi, avait tué 2 gardes municipaux et le fils du maire dans la localité de Kaftoun alors qu’ils contrôlaient le véhicule sans plaque des 3 hommes. Les 3 personnes tuées appartiendraient au Parti Social Nationaliste Syrien (PSNS). Cependant, certaines sources indiquent qu’un député, Nadim Gemayel, qui se trouvait dans une fête non loin de là, pouvait être la cible des terroristes. 

Plusieurs maisons situées dans les localités d’el-Amrieh et dans les camps palestiniens de al-Kwashra, d’el-Bireh et Kherbet Daoud avaient alors été également perquisitionnées. 

L’Armée Libanaise indique, toujours dans son communiqué, que, suite à l’enquête entreprise par les services de renseignement militaire et les opérations menées dans le Nord du Liban et dans la Békaa, les membres de cette cellule auraient reçu une formation militaire et acheté des armes et munitions qu’ils ont financé via des vols.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français