Erich-Fromm

« L’homme ne peut résoudre le problème de son existence que par le développement de ses pouvoirs humains » Eric Fromm.

Nous prenons insensiblement distance jour après jour avec l’héritage et la fonction de la bienveillance dans le monde. Elle nous permets de transmettre la face du juste malgré l’engrenage du faux et de démarquer l’urgence des élans sains par des comportements salutaires, avisés et utiles. Les forces d’un mal dit « nécessaire » pour contrôler, cherchent à abolir tout discernement menant à découvrir lucidement une pensée non standardisée basée sur l’expectative. Des organisations jadis obscures sont dévoilées au grand jour. Elles alimentent la confusion chez les gens, répandent l’appréhension de la protection, familiarisent les individus et des populations avec le précédent de l’inconcevable au quotidien.

Parmi leurs buts: Favoriser l’indifférence « tranquille », la disqualification « ordinaire » des cultures comme un fait accompli qui menace notre préservation et l’anesthésie des pensées multiples par des réponses conjoncturelles mais indéterminées. Elles persistent à vouloir convaincre qu’elles règnent en réaction aux injustices et autorisent de leurs « impuissances » des violences tacites et envahissantes. L’abolition de la décence sera t-elle ce nouveau pari pour ne réussir qu’à survivre au XXI e siècle? Devra t-il se réaliser par le déni des souffrances, des morts et des morts vivants ?! Cependant, celà est inacceptable pour les téméraires humanistes ! La décadence pèsera bien plus lourd pour l’humanité si les chefs des superpuissances perdent le contrôle du « droit » à la démesure. Citoyens du monde, le moyen de combattre durablement le faux et le mal qui nous rongent consisterait à ne plus se taire mais à reconnaître, dénoncer, accuser et agir pour aménager un nouvel équilibre propice à nos coexistences!

Persévérez par des comportements qui défendent la fidélité de la pensée positive, la persistance des convictions, la mesure de la civilité, le pouvoir de l’autocritique et la grâce de l’humilité ! A chacun d’entre vous, cette fois, d’indiquer aux dirigeants de ce monde, emprisonné sous le faux prétexte d’aller vers le meilleur, que le chemin vers le changement essentiel vous appartient.

Il consiste à délivrer la part humaine dangereusement menacée, pour promouvoir la paix de chaque jour. Une dimension qui ne peut tolérer le mensonge des « intelligences »!

Joe Acoury.