Unveiled

0

« En révélant à quel point notre gouvernement nous espionne, nous écoute et lit nos échanges les plus intimes, que nous soyons américains ou étrangers, alliés ou ennemis déclarés, Edward Snowden nous a rendu un service sans équivalent à l’aune de l’histoire récente. Même Daniel Ellsberg, qui avait rendu publics des documents dérobés au Pentagone en 1971, n’avait pas autant mis en lumière la malfaisance et la propension au mensonge de notre gouvernement. » Russell Banks.

Aujourd’hui la donne démocratique dans le monde est carrément sous la critique de ceux qui sont prêts à la défendre au delà de la personnalité des hommes aux pouvoirs.

L’extrémisme est la stratégie de ceux qui la menacent et l’attaquent. Leur objectif est de vouloir transformer le quotidien des hommes, et des nations par le cloisonnement uniforme et aveugle. Leurs moyens ne se limitent pas à la violence, ni aux ambitions géostratégiques. Ils se distinguent par des armes non conventionnelles mais de destructions massives des corps et des esprits. Ils manipulent les échecs cumulés au nom de la coexistence, propres aux graves décalages humains en politique. Ils se caractérisent par le pouvoir omniprésent du verbe, démuni de l’acte éclairé, par une communauté internationale qui se mobilise timidement contre ses flagrantes intolérances et par la persévérance des « libertés » promotrices d’insultes, de provocations et d’exécutions. C’est sur ce même terrain des « normes » civilisées mais si controversé que s’installe la marginalisation d’une jeunesse occidentale sans véritable répondant. La média de L’ISIL y recrute la vengeance contre la vie. Quand les démocraties servent à générer ses exterminateurs, que reste-t-il donc pour justifier l’histoire à part l’urgence de résoudre ses failles pour arrêter de terribles symptômes!?

Joe Acoury.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.