Constitution de la dépendance.

5

Le Liban vit depuis quelques jours une très grave escalade des mentalités politiques. Le climat régional est explosif et menaçant jusqu’à ses frontières et dans certains points du pays. Le terrorisme structuré de l’EI prend du terrain dans un contexte où l’autorité de certains pouvoirs arabes s’est considérablement affaiblie. Pour s’acharner à préserver des privilèges face aux nouvelles donnes internationales, les manipulations usent de l’extrémisme sans pouvoir contrôler ses provocations. Des alliances multiples sèment l’horreur et les exterminations. Elles dominent sur les champs de batailles avec le silence intolérable de la communauté internationale face aux massacres malgré l’allure “civilisée” pour la préservation des patrimoines! Toute forme de distinction humaine est menacée à part la soumission. Rien ne va plus aussi chez nous. De nouvelles priorités se situent bien au delà des angoisses aux adaptations. La demande concerne essentiellement la préservation de notre sécurité physique.

Néanmoins, on n’arrive à saisir que la poussée des intolérances entre les politiques adverses sans aucune stratégie pour organiser une structure nationale de coalition élémentaire. Son but serait d’engager partout les gens qu’on dit “représenter” à s’organiser pour préserver et défendre leurs vies. Crions ensemble aux dangers multiples avec le périmètre interne nécessaire pour une solide coordination uniquement fonctionnelle à tous les niveaux; des communautés, des ministères et des municipalités. En attendant une adéquate adaptation pragmatique des libanais pour sauver ce qui nous reste de spécificités, le monde “civilisé” régresse sans aucun doute à la vitesse des désengagements. Il allie et exporte ses haines intérieures pour combattre ailleurs! Ce qui demeure en fin de compte c’est d’avoir accompli ce qu’il ne faut pas et transformé les maux de ce monde en des prises d’oppositions continues ou des portes d’enfer aux inévitables bourreaux!

Joe Acoury.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.