Crédit photo: François el Bacha, tous droits réservés. Visitez mon blog http://larabio.com

Un attentat aurait visé le quartier névralgique de Hamra, à proximité du Ministère de l’intérieur, du siège de la Banque BLOM et du centre Concorde à Beyrouth.

Le bruit de l’explosion aurait été entendu à plusieurs kilomètre de distance.

Les premières informations font état d’une explosion à l’intérieur du siège de la Banque du Liban et d’Outre-Mer (BLOM). Le Ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk a indiqué qu’il n’y aurait pas de victime à déplorer en dépit des importants dégâts matériels qu’on constate sur place. D’autres informations font état de 2 blessés légers dont un serait hospitalisé à l’hôpital universitaire américain de Beyrouth. Il estime également que cet attentat ne serait pas lié aux menaces actuelles et précise de la charge qui a explosé à l’intérieur de l’établissement bancaire serait estimée à 4 kg d’explosifs.

Pour rappel, les forces de sécurité libanaises ont démantelé ces dernières semaines, plusieurs réseaux terroristes liés à l’organisation Daesh qui devaient commettre une vague d’attentat au Liban. Parmi les cibles envisagées, des églises, boites de nuit, centre commerciaux, hôpitaux et rues commerçantes.

Les représentations diplomatiques étrangères avaient mis en garde leurs ressortissants au Liban contre de possibles actes terroristes ce weekend. Ils demandaient notamment d’éviter les lieux de rassemblement comme le quartier de Hamra à Beyrouth ou les boites de nuit et restaurants.

Egalement sont évoqués des mesures de représailles contre les banques libanaises suite à la fermeture d’une centaine de comptes liées au Hezbollah en raison de l’application par les autorités bancaires libanaises d’une loi américaine contre le mouvement chiite les menaçant de sanctions.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.