Jean-Marie Le Pen n’est ni, « caméléon » ni « reconverti » suite à son interview par « Algérie patriotique ». Il est et reste ce qu’il a toujours été! Il dit les quatre vérités en face à ses détracteurs qui craignent tous de l’affronter sur les plateaux télés. Il faut voir ses interventions sur les télés et sur You Tube pour savoir s’il est intègre, honnête et particulièrement accablant avec ses vérités toutes crues au point où il démoralise les vis-à-vis. C’est des affaires franco-françaises qui nous intéressent bien sûr, mais qui ne  concernent pas directement l’Algérie.
Pour nous algériens vivant en Algérie, en dehors de son implication ou ses responsabilités dans sa guerre contre notre pays, il est le seul avec son Front (peut-être de toute l’Europe), à prendre une position claire et nette contre les tourments que subit le monde arabo-musulman, en particulier les « Républiques », de la part de la coalition arabo-monarchique/occidentale qui s’acharne à instaurer le chaos et les divisions sous couvert de « Djihad ».
Qui soutien, encadres, recrute, finance, arme les groupes armés mercenaires pour instaurer les troubles, désunir et affaiblir ces Arabes-là ? Jean Marie Le Pen et son parti ? Ce sont bien ces monarchies arabes intégristes, obscurantistes et fascistes, alliés au sionisme et au Grand Capital.
Le Pen et son parti ont eu ce courage de dénoncer, d’humilier, de mettre devant leurs responsabilités ces maîtres du monde impérialistes devant leur injustice, leurs aliénations et le désordre qu’ils sont en train de créer et parallèlement soutenir publiquement les États victimes de ces hordes sans foi, qui ne respectent aucune loi !
Ce n’est pas ces riches monarques bédouins, abêtis par l’opulence, la luxure et la dépravation qui peuvent dire ces choses-ci sur la Libye, et la Syrie ! C’est Jean Marie Le Pen : «Je tire mon chapeau, je le dis carrément, aux combattants de Syrte[les soldats fidèles à Mouammar Kadhafi] qui résistent contre le monde entier, et qui donnent un exemple de courage et de détermination, un peu comme à Camerone ou à Bazeilles » ; « On n’a pas encore fini de la détruire [la Libye] que déjà les vautours sont arrivés pour essayer de faire des affaires, mais des affaires avec notre argent bien sûr puisqu’ayant démoli la Libye, on va tout naturellement nous inviter à la reconstruire, mais bien sûr avec notre argent, pas avec le leur » ; «…le gouvernement syrien était légitimé dans sa lutte contre les bandes armées qui voulaient s’emparer du pouvoir … et je sais que c’est lui qui est le protecteur des chrétiens de toute cette région » ; « Si la Syrie tombait et si le dictateur, on veut bien le dire, qui a d’ailleurs fait toute une série de réformes qu’on lui demandait, était renversé, et bien à la suite de Ben Ali, à la suite de Moubarak, de Kadhafi et de Saddam Hussein, tous ces leaders arabes qui étaient anti-islamistes, qui protégeaient les chrétiens, ont été renversés avec l’aide de l’Occident. Mais il est vrai qu’il n’est pas très chrétien » tout en dénonçant ceux « qui veulent de toute évidence le renversement de Bachar el-Assad et la subversion de la Syrie » et « la technique mensongère de la propagande des médias français » par « les Syriens déclarent qu’il y a eu un million de manifestants, et on voit en effet une masse immense et ça se traduit dans les médias français par quelques dizaines de milliers de manifestants ». ; « dans ces pays [Libye, Irak, Syrie] régnait un ordre relatif qui était plutôt progressiste au point de vue social et maintenant ce sont la misère, les explosions de bombes, c’est un chaos sanglant ».
Par contre les « Djihadistes » (Daech, El Nosra, Qaida et autres ‘État islamique’), que dirigent les monarques du Golfe,  ces musulmans de pacotilles anéantis par l’ignorance et l’argent, ces « révolutionnaires » des monarchies, voient le « Djihad » en Syrie, en Irak, en Libye et sûrement dans d’autres pays arabes et en Iran que dans les pays qui agressent, persécutent et détruisent les pays arabes et le comble en « s’inspirant du Coran » comme le montre leur déclaration récente : « Dans le saint Coran, Allah ne nous a pas ordonné de combattre Israël ou les juifs » ; « Allah, dans le Coran, ne nous a demandé de combattre les juifs qu’une fois que nous nous serions débarrassés des renégats et des hypocrites »  
Les Émirs du Golfe et l’occident ‘sionisé’  ont parrainé, pour bien endoctriner, Al-Qaradawi, un prêcheur “Frère Musulman” pour anéantir les Arabes et soutenir la politique impérialo-sioniste. Al-Qardhaoui est devenu l’ennemi des « Républiques » arabes, des patriotes et des nationalistes par ses prêches virulents, sur la chaîne Qatari Al-Jazeera, pour déstabiliser les régimes en place au profit des monarchies du golfe, incitant les foules à la violence chez eux  ou contre les chiites et non contre les sionistes, usurpateurs , qui colonisent et assassinent les Palestiniens. Al-Qardhaoui avec ses fatwas de bigots montrent le degré d’archaïsme, de nos « islamistes » et des sociétés arabes, fait de stupidités, d’absurdités, de paresse, de frustration et dont le « programme » est l’abrutissement de leurs peuples, par leurs éternels «  rôles de la femme », « l’accoutrement», « l’obéissance », « les ablutions et la prière » ou bien « la démocratie est kofr (hérésie)». C’est bien ce sinistre personnage qui a « décrété » sur Al-Jazeera : «Je lance une ‘fatwa’ d’assassiner Mouammar al Kadhafi, de l’exécuter sans attendre» ( les Algériens connaissent  cette chaine lorsqu’elle  défendait les assassins du Gia en leur donnant une tribune pour émettre des ‘fatwas’ autorisant les assassinats des forces de l’ordre, de leurs familles y compris les enfants, les intellectuels et les journalistes) et ce, pendant que le Hezbollah (Liban) ne cesse de mettre en garde contre le « complot visant la Syrie et la région » : « les conspirateurs s’acharnent contre la Syrie pour l’atomiser afin d’aspirer aux modifications escomptées dans la région, et ce, pour servir les projets américains dans la région.… l’ennemi américain ne veut en aucun cas la sécurité et la stabilité de nos pays et de nos peuples en Syrie, en Palestine, en Irak, … tous les paris sont faux et stériles, bien qu’ils ne lâchent pas prise dans leur campagne politico-médiatique contre la Syrie…les gens qui parlent quotidiennement de la Syrie n’ont jamais exprimé ouvertement leur animosité contre Israël ».
Tous les courants dits « islamistes » sont bien acquis aux thèses américaines que soutiennent et financent les monarchies du Golfe. Ils vont bien dans le sens de ce que dit clairement Efraim Halevy, l’ancien chef du Mossad, dans un article publié dans le Yediot Ahranot : « … si la paix se rétablit en Syrie, et si le monde accepte la survie du régime d’Assad dans le berceau Téhéran, et si la Turquie, la Russie, la Chine, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne acceptent d’appliquer le plan d’Annan, nous connaitrons alors la défaite stratégique la plus cuisante depuis la création d’Israël ». Le Pen dira-t-il cela ?
C’est un personnage sulfureux, mais pour les tenant de l’impérialisme ! Pas pour les arabes même s’il les « aime chez eux ». Le front national est bien un parti patriotique. Il défend les intérêts de son pays. Il ne veut pas, en effet, de cette « classe »  de «  sous-hommes », de « défavorisées », de « drogués », de « clochards» etc. dans son pays dont-il impute l’état à la politique française suiviste et de soumission au lobby sioniste ; qui a créé cette « classe ». Il a bien raison de défendre son pays en « patriote » déclaré ?
On trouve son interview, sans concessions, sur « Algérie patriotique », par un journaliste algérien, logique, sensé, correct et intelligent, qui dit ce qu’il pense en toute sincérité et objectivité sur la Libye, la Syrie, les musulmans, l’Amérique et BHL. Nous partageons donc la majorité de son avis.
Soyons réalistes : qui est extrémiste anti-arabe et anti-musulman en voyant ses vidéos (liens) ? Le FN dit des vérités contre l’intégrisme musulman comme beaucoup de pays musulmans qui combattent le ‘djihadisme’, l’intégrisme, le terrorisme sous couvert de l’islam et le ‘takirisme’ que soutiennent les pays occidentaux, dont Israël, et les monarchies arabes. JMLP défend ses idées en assumant son passé contrairement aux autres politiciens français qui s’en cachent et changent au gré de l’opinion publique. Pourquoi alors chercher sur ses ‘antécédents’ qu’il assume ? Il se présente comme un patriote français qui n’a fait que son devoir. Le Pen, en effet,  n’était qu’un exécutant, un élément, un agent de la politique colonialiste, avec ses méfaits, de la France : «  J’étais un patriote français qui pensait que l’avenir de la France et de l’Algérie devait être commun. L’histoire en a décidé autrement, eh bien, j’en prends acte. »
Ce sont bien les politicards français suivistes et affiliés qui donnent l’image fausse ou déformée de Le Pen et de son parti…peut-être pour faire oublier des pages sales de l’Histoire de France ! Beaucoup d’Algériens, en particulier les Franco-Algériens, ne font que reprendre les thèses anti-FN des milieux sionistes – surtout français, qui dominent les médias, les « mainstreams » –  sur l’antisémitisme, sur les immigrés, sur le racisme – mais en les « algérianisant ».
À notre sens, il défend bien les intérêts de son pays lorsqu’il constate que l’émigration « massive », conséquente à la politique extérieure de dominationn de destabilisation et d’ingérence, pose des problèmes économiques et sociaux à la France.
Il est bien logique quand il dit dans cette interview «il y a des gens qui ne supportent pas de vivre comme les Français ; ils peuvent aller en Arabie Saoudite, au Yémen ou ailleurs. Ils peuvent aussi rester chez eux, développer l’économie et la production de telle manière que le niveau social augmente plus vite que n’augmente la population » ; « Il n’y a pas de bénéfice pour la France. … que des inconvénients à subir à cause de ce genre de politique et le rôle joué par les agents français dans l’affaire de la Libye me paraît hautement critiquable. … J’ai souvent l’occasion de dire : il faudrait d’abord que les gens qui dirigent la France s’occupent des affaires de la France avant de s’occuper des affaires des autres… le rôle qu’a joué la France, en relais probablement de la politique américaine dans ce pays, a été maléfique ». Sur le rôle que joue Bernard-Henri Lévy,  c’est selon Le Pen un «pousse au crime » ;  « ce philosophe autoproclamé, généralement, essaie de mettre le feu, un peu partout en s’en protégeant quand même…. . Je n’ai aucune estime pour ce personnage. »
Après tout qui a commis des crimes contre l’humanité qui restent impunis?
Au sujet de son supposé « racisme », il déclare ne pas l’être ainsi : « … ma conception personnelle ne pouvait en aucune manière être qualifiée de raciste ». Alors que certains pensent que les dirigeants du FN disent « tout et son contraire » en citant l’intervention de Jean-Marie Le Pen le 28 janvier 1958, à l’Assemblée Nationale lorsqu’il était favorable à l’arrivée massive de musulmans algériens en France, alors que d’autres y voient plutôt la preuve qu’il n’a jamais été « racialiste » contrairement à l’image que renvoient de lui les médias dominants, soutenant qu’il a toujours dit que « les 5 piliers n’étaient en rien incompatibles avec la société française ».
Restons raisonnables et cohérents :
Il y a :
1/ Ceux qui sont ‘pour’ la déstabilisation de l’Irak , la Libye, la Syrie (et les républiques arabes et musulmanes) en soutenant, armant, finançant, encadrant , sans réserve et publiquement, les terroristes :
Les USA, l’Angleterre, la France (PS et UMP), le Qatar, le Royaume saoudite, la Turquie, Israël, et tous les sionistes et pro-sionistes dont Bernard-Henry Levy et Al Kardhaoui.
.
2/ Ceux qui sont ‘contre’ la déstabilisation de l’Irak , la Libye, la Syrie (et les républiques arabes et musulmanes) en dénonçant sans réserve et publiquement, les terroristes et leurs soutiens occidentaux:
La Russie, la Chine, l’Iran, les pays du BRICS, certaines Républiques arabes, le Front national français.

Le choix ou la position de chacun est simple : le « pour » ou le « contre » détermine le camp auquel on appartient !
– Le reste c’est du verbiage, pour tromper ou de la « couillonnade » au sens de Flaubert (stupidité) dans sa Correspondance (1856) quand il disait : « Je suis effrayé, épouvanté, scandalisé par la couillonnade transcendante qui règne sur les humains. »

Djerrad Amar
__
Liens :
Exclusif – Jean-Marie Le Pen à Algeriepatriotique : «Je ne suis pas raciste !»
Vidéo : Le Pen

2 COMMENTAIRES

  1. LORS D’UNE interview par l’Agence info libre, certains lobotomisés ont qualifié Marine Le Pen de « ridicule » et « minable » . A notre avis elle n’a été ni l’un ni l’autre lors de cette interview ; bien au contraire ! Elle a parlé juste, contre l’intégrisme musulman comme beaucoup de pays musulmans qui combattent le djhadisme, l’intégrisme, le terrorisme sous couvert de l’islam et le takirisme que soutiennent les pays occidentaux dont Israël.
    LE JOURNALISTE qui lui déclare « être juif » avant de lui poser cette question est bien malin en avançant cela. C’est pour montrer que c’est le FN qui est contre les musulmans et l’islam et non les juifs. Peut-être pour beaucoup de « juifs » mais pas pour les sionistes qui dirigent la France!

  2. QUELQUES COMMENTAIRES LUS ailleurs sur un autre site ( Français) à propos du « Front National »
    ______

    Si les français veulent créer le changement en France et échapper à la mort que leur préparent l’UMPS, ils doivent voter massivement le FN pour effacer sur la carte politique l’UMPS. Une fois ces deux partis franc maçonniques balayés, d’autres partis pourraient émerger pour occuper le vide laissé par ces deux partis. Une fois le FN élu, on verra ce qu’il fait et on le virera aussi si il trahit.
    Pour les français d’origine magrébine ou africaine, n’ayez pas peur du FN. La gauche et la droite ont attaqué la Libye et tué Kadhafi, limogé et arrêté Bgagbo, ils ont attaqué et détruit la Syrie. Le FN n’est pas aussi dangereux pour l’Afrique et le monde arabe que le sont l’UMPS.

    Les Français musulmans sont FRANCAIS, le FN veut protéger TOUS les Français (surtout avec plus de 5 m de chômeurs) ; le FN est critique par rapport à la politique migratoire de l’UMPS , il n’a rien contre les immigrés eux-mêmes ; certes il dénonce l’islamisme ou l’islam radical, ce qui en soit n’est pas condamnable quand on voit que les sionistes attaquent, eux, l’islam tout court (cf les unes islamophobes de Charlie Hebdo).

    Vous avez oublié l’ interminable martyre de l’Irak qui a commencé en 1991 et qui n’est pas près de terminer grace aux deux Bush, des monstres et à cette ordure de Clinton et sa juive Allbright qui ont ruiné détruit ce magnifique pays qui pourrait rivaliser avec l’entité sioniste s’il n’y avait pas de guerre ; n’oubliez pas que c’était Mitterrand puis Jospin, qui ont impliqué la France dans cette gigantesque ratonnade assaisonnée d’embargo criminel pendant douze ans qui condamnait plus d’un million d’Irakien, surtout des enfants, des malades et des vieillards à crever sous prétexte que le moindre médicament pourrait servir à fabriquer d’arme chimique!!!!! Espérons que les électeurs musulmans avant de glisser leur bulletin dans l’urne lors des régionales et cantonales en 2016 se souviendront de ces racistes qui se trouvent dans le PS complice de cette ratonnade monstrueuse en Irak et c’est encore le PS qui soutient l’agression contre la Syrie. N on le PS est sioniste, atlantiste, européiste et raciste mais se sert des masses d’immigrés pour ruiner la France.

    Quand le PS et L’UMP se bousculent et s’insultent pour poser avec l’ambassadeur d’Israel…
    Claude Goasguen, député maire UMP et Pierre Aidenbaum
    Maire PS et Yossi Gal Ambassadeur d’Israël le 25 mai 2014
    Se sont insultés comme des chiffonniers sous prétexte
    « non c’était moi le premier… » Ridicule…!!!
    http://www.youtube.com/watch?v=5ug4HON1pSI

    FN ou pas cela ne changera rien.
    Ce parti est une soupape et la blondasse a signé la feuille de route avec la maison mère…
    comme peuvent en témoigner les A/R de sa copine Louis Alliot vers la maison mère pour montrer pâte blanche.
    Le but de tout ces partis est de déglinguer la France, continuer de l’affaiblir sur tous les fronts….afin d’en faire une petite entité dépendante de l’UE (qui elle même est contrôlé par les USA).
    A terme, on aura un super pouvoir à Bruxelles, des régions puissantes pour gérer la vie du citoyens et des états vides de tout pouvoir….juste bon à râler.
    Le problème avec les Frontistes c’est de penser que les problèmes sont liés à l’immigration….ceci faussent leur raisonnement.
    Avez-vous vu la blondasse dénoncer le TAFTA par exemple? l’Euro? la BCE?
    non….elle parle juste de fermer les frontières….et après?
    Bref, seul point positif (com ou pas) c’est que le FN est le seul parti (à travers sa présidente et son père) à dénoncer le fait que l’état Français soit complice direct des barbus sanguinaires…
    Par ailleurs, si vous regardez bien, le FN + autres euroceptiques = 30% maxi….les autres partis européistes obtiennent quand même 70%….
    donc il y a aucune victoire du FN….tout ceci est de la com médiatique….le projet de l’UE continue son petit bonhomme de chemin…

    Attention à tous leurs calculs bidons : il y a 7 millions de non inscrtis quasi-exclusivement dans les quartiers populaires ! ON EST BEL ET BIEN DANS UN SYSTÈME CENSITAIRE, qui n’a même pas besoin de s’afficher comme tel, avec exactement le meme fonctionnement !
    Calculons les scores déjà minables SUR L’ENSEMBLE DU CORPS ÉLECTORAL de près de 54 millions d’âmes, ce qui donne :
    Population 66 600 000
    corps electoral (population de plus de 18 ans) : 53 600 000
    Inscrits 46 555 253
    non inscrits : 7 044 747
    Votants 19 753 140
    participation 43,5 %
    exprimés : 18 955 636
    calculé avec le nb de jeunes de 0 à 17 ans : 13 millions en 2013 (source http://www.insee.fr )
    % du corps électoral % des inscrits % des exprimés Nb de voix
    FN 8,79 % 10,11 % 24,95 % 4 711 339
    UMP 7,36 % 8,47 % 20,79 % 3 942 766
    PS 4,94 % 5,69 % 13,98 % 2 649 202
    MODEM 3,51 % 4,05 % 9,90% 1 883 051
    VERTS 3,16 % 3,64 % 8,91 % 1 695 914
    FG 2,33 % 2,69 % 6,34 % 1 252 422

    Gauche minable
    Suivi de près par le PS. Qui a fait son aggiornamento définitif en octobre 2013. Sur la mauvaise pente depuis des décennies, il s’est finalement vautré. Pitoyable. Les propos du ministre de l’Intérieur en exercice sur les Roms (« Une minorité de familles veulent s’intégrer en France ») ont précipités ce parti de gauche (dit-on) dans les affres de la xénophobie. À la poubelle les valeurs, les projets, le dépassement, tétanisé par l’opinion, le PS s’est mis dans les vents dominants. Tout ce qui reste de gauche au PS, ce sont de ridicules stridulations contre les inepties de Valls et sa clique, sans aucun effet. Puisque le président en exercice soutient le ministre, soutenu lui même par l’opinion. Un parti capable d’organiser un colloque contre la xénophobie dans la même semaine que les déclarations du ministre de l’Intérieur sur les Roms. Ce qui en dit long sur foutoir idéologique qui règne. Un parti qui au lieu de sombrer dignement, en appliquant un programme social, solidaire, égalitaire, va couler lamentablement en singeant l’UMP sur le plan social et en s’embourbant misérablement dans les thématiques sécuritaires chères à « l’opinion » et (donc) au FN. Se faire damer le pion sur tous les plans en faisant la promotion du FN par ses incuries, c’est ce qui restera surement du PS des années 2012-2017.
    Presse laminée
    Reste que c’est la métapolitique du FN qui lui fait gagner toutes les batailles. L’extrême droitisation de la presse est l’étape primaire de frontisation des esprits. C’est à gros débits que la presse arrose l’opinion des thèses fétiches au FN. La presse française est devenue le département marketing et communication du Front National. Avec des ramifications jusqu’aux instituts de sondages qui ne scrutent le terrain que sous des angles sécuritaires et migratoires. Et dont la question n’est plus, « où va le pays ? », et « quel est le projet ? », mais que va devenir M. Valls, N. Sarkozy ou M. Le Pen. Plus aucun éditorialiste ne s’aventure sur la question migratoire de façon apaisée sous peine d’être catalogué laxiste et/ou bien pensant. L’intériorisation de la dynamique frontiste dans les rédactions est achevée. Il faut être responsable, pragmatique. C’est à dire, monter en épingle des histoires de voiles, mettre systématiquement la parole des dominés en doute, préciser l’ethnie des protagonistes à chaque fait divers et surtout l’euphémiser les discours xénophobes (UMP et PS). La sociologie d’experts s’est finkielkrautisée, ce vernis d’intellectualisme néo-réactionnaire gangrène les médias qui à la fin des fins aboutira à un moment paroxystique, que l’on pourra nommer « incident démocratique ».

Comments are closed.