Moins d'une minute de lecture

Fortement impactées ces dernières années par la crise de l’immobilier et la crise économique que traverse actuellement le Liban, les actions de la principale entreprise de BTP au Liban ont connu dernièrement une amélioration de leur cotation à Beyrouth.

Ainsi, les actions A de SOLIDERE sont désormais cotées à 7.98 USD au lieu de 7.88 USD la semaine dernière et les actions B à 8.07 USD contre 7.42 USD, la semaine précédente. La valorisation totale de l’entreprise atteint environ 2.8 milliards de dollars.

Pour rappel, les actions de l’entreprise avaient même baissé à moins de 5 dollars avant les évènements du 17 octobre.

Cette hausse intervient aussi en dépit des manifestations contre le système politique et financier en place, depuis 86 jours maintenant.

Parmi les raisons évoquées pour cette hausse, le fait que des personnes et des entreprises, confrontées au contrôle des capitaux imposés par les banques libanaise via l’association des banques du Liban (ABL) et non du fait des autorités politiques ou monétaires elles mêmes, souhaitent donc diversifier leurs investissement notamment dans le secteur de l’immobilier. Ils considèrent donc les actions de l’entreprise et les biens qu’elle possède comme une valeur refuge face à la crise économique en l’absence de pouvoir retirer leurs dépôts au Liban même.

Cependant, cette stratégie pourrait être confrontée à l’important stock d’immobilier libre déjà présent dans la capitale, avec plus de 26% des appartements vides à Beyrouth et à l’importante bulle spéculative sans que les corrections des prix de ce secteur clé ne se soient, pour l’heure, terminées.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français