Il n’y a pas de preuve d’une implication du Hezbollah dans le trafic de captagon (Bassam Mawlawi)

236

Le ministre de l’intérieur Bassam Mawlawi s’est exprimé sur les ondes de la MTV Lebanon et a évoqué les différentes actualitées auxquelles le Liban fait actuellement face et notamment les élections législatives à venir ou encore les relations libano-saoudiennes.

Le ministre a ainsi indiqué avoir demandé l’enlèvement par les forces de sécurité de toute image offensant le royaume saoudien. Il a noté avoir demandé aux services de sécurité l’application de mesures légales, si possible, contre les participants d’une conférence de l’opposition saoudienne qui s’est déroulée sous le patronage du Hezbollah.

Concernant le trafic de drogue et plus précisement de captagon, les points de passage des trafics sont connus, note le ministre, qui estime cependant que les points de passage doivent être contrôlés de part et d’autre de la frontière syro-libanaise. Cependant, les forces de sécurité manquent d’hommes pour y procéder. Une demande à renforcer en hommes les services de sécurité et de renseignement a déjà été soumise dans cette optique. Il a aussi noté qu’aucune preuve de l’implication du Hezbollah dans ces trafics de drogue n’a été trouvée jusqu’à présent et que les services libanais coopèrent avec leurs homologues étrangers.

Sur le plan sécuritaire toujours, la situation reste sous contrôle en dépit de la dégradation économique. Pour l’heure, la priorité du ministre est d’assurer la santé et la sécurité des membres des force de sécurité intérieure notamment en leur fournissant une aide alimentaire et médicale. Bassam Mawlawi estime également inacceptable que les membres des FSI ne puissent pas aller dans un hopital.

Toujours sur le plan sécuritaire, le ministre précise que 37 hommes de Tripoli ont été recrutés par l’organisation terroriste de Daesh dont 10 ont quitté légalement le Liban et 2 ont été tués.

Enfin, les forces de sécurité disposent de 500 noms de personnes qui auraient tiré des feux de joie durant les fêtes de nouvelles années. Des mesures punitives seront adoptés contre eux.

Les élections élécotales auront lieux en temps est en heure, a poursuivi le ministre qui estime que les coûts du scrutin équivaudront à un tiers des élections précédentes. Il indique que si le gouvernement ne se réunit pas, le parlement peut adopter une loi afin de mettre à disposition des fonds pour tenir ces élections.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.