Navire dans l'attente de pouvoir décharger ses marchandises dans le port de Beyrouth. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés

C’est en dépit de l’optimisme affiché des autorités tant au niveau gouvernemental qu’au niveau de la Banque du Liban (BDL), que le nombre de prêts dit Kafalat, à destination des petites et des moyennes entreprises, s’effondre de près de 80%. Ainsi, pour les 4 premiers mois de 2019, seuls 3.5 millions de dollars ont été accordés, indique un rapport de la Banque Audi.

Selon les informations disponibles, seuls 30 prêts ont été approuvés durant cette période contre 137 durant la période équivalente précédente. Les principaux bénéficiaires sont les petites et moyennes entreprises industrielles, avec 12 prêts accordés, suivis de compagnies des secteurs touristiques et agricoles. Les entreprises artisanales et technologiques ont eu le plus à souffrir de la frigidité des banques à accorder ces prêts pourtant subventionnés par les autorités publiques.

Parmi les facteurs aggravant, la crise politique durant les 2 premiers mois de l’année puis la croissance économique qui se fait toujours attendre en raison des retards pris dans l’adoption du budget 2019. Ainsi, les banques commerciales préfèrent être dans l’attente de meilleures nouvelles.

Pour rappel, Kafalat est une entreprise financière à intérêt public à destination des petites et moyennes entreprises et qui facilite l’obtention de prêts auprès des banques commerciales via certaines garanties. L’organisme étudie également les études de faisabilité afin de mieux gérer les risques.

À l’origine, dès le début des années 2000, cette procédure visait notamment les start-ups libanaises mais a très vite été élargie à l’ensemble des secteurs économiques.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.