Crédit photo: François el Bacha, tous droits réservés. Visitez mon blog http://larabio.com

Au cours de la 2ème journée des journées Européennes qui ont actuellement lieu au BIEL dans le cadre de la Coopération entre l’Union Européenne et le Liban, les participants ont constaté l’inefficacité de l’économie libanaise dans la création de nouveaux emplois.

Selon Kamal Hamdan, cette inefficacité n’est pas liée à la crise syrienne, indiquant qu’en dépit d’une croissance importante de 9% entre 2007 et 2009, la création d’emplois au Liban a été insuffisante à satisfaire l’entrée sur le marché du travail des jeunes libanais. Cet échec serait du au fait que la plupart des entreprises libanaises sont de taille insuffisantes avec des capacités limitées de création d’emplois. Seul l’état libanais est actuellement capable de créer de telles opportunités, notant l’exemple de la création de 50 000 à 60 000 nouvelles positions notamment au sein de l’armée libanaise.

Toujours selon Kamal Hamdan, l’impact de la guerre civile syrienne a provoqué une hausse du chômage de plus de 400 000 personnes au Liban. Parmi les solutions proposées, l’augmentation des investissements publics qui se montent seulement à 7% des investissements globaux soit à 2% du PIB notamment dans les infrastructures afin de provoquer une hausse du PIB.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.