prostitution-fille-liban-tunisie

C’est par un communiqué que les Forces de Sécurité Libanaises ont annoncé avoir démantelé un réseau de prostitution de 75 femmes, essentiellement des ressortissantes syriennes et l’arrestation de 18 personnes dont 8 femmes dont le rôle était d’être les geôlières, dans la région de Jounieh.

Selon le communiqué, les victimes faisaient l’objet de tortures physiques et mentales, certaines sources allant jusqu’à évoquer le cas de chantage afin d’éviter leur rétribution. Les responsables du réseau menaçaient ainsi de transmettre des photos des victimes nues à leurs familles afin de les obliger à participer à des actes sexuels.

L’opération de démantèlement a eu lieu en 2 étapes, l’une ce dimanche et l’autre ce mardi, selon le communiqué avec la perquisition d’appartements et de différentes boites de nuit de la région de Jounieh, et notamment de Mameltein, lieu connu pour ce type d’activités.

Parmi les personnes arrêtées, 7 femmes qui occupaient le rôle de geôlières, 2 proxénètes et 4 clients. 2 autres personnes font d’un mandat de recherche . Un médecin qui en charge du monitoring médical est également arrêté. Ce dernier, propriétaire d’une clinique à Dekwaneh, selon une source proche de FSI, a avoué avoir pratiqué plus de 200 avortements sur les victimes, des actes contre leur volonté. Les propriétaires des pharmacies qui le fournissaient en matériel médical pourraient également être désormais menacés pour non dénonciation de pratique illégale, selon ces mêmes sources.

Les victimes ont depuis été remises aux différentes organisations non gouvernementales compétentes.

Le Liban est souvent considéré comme plaque tournante de la prostitution au Moyen-Orient, en étant un des rares pays à tolérer une activité pourtant officiellement illégale. Alors que le cadre légal actuel date de 1931 et permet en théorie l’ouverture de maisons closes, aucun permis n’a été délivré par les autorités publiques depuis 1975.

Cependant, la guerre civile qui a actuellement lieu en Syrie a poussé un certain nombre de ressortissantes de ce pays à ce genre d’activité afin de survivre.