Petit retour en arrière : Rencontre avec Raymond Gebara…

6
2 minutes à lire

Ma première rencontre avec Raymond Gebara.
Petit retour en arrière.

J’ai toujours aimé partager mes émotions et l’envie de faire du théâtre était constamment présente.
Pour intégrer l’école des Beaux-Arts, l’admission se faisait sur dossier et sélection. Les élèves se présentaient devant un jury composé de professeurs d’art dramatique pour un entretien de motivation suivi d’une improvisation théâtrale.
–  » Prête pour un départ à l’étranger, et au moment des adieux, vous réalisez la perte de votre passeport. » Improvisez la scène, Mademoiselle!
C’était la première fois que je montais sur scène. La première fois devant un jury qui représentait les géants qui brûlaient les planches.
J’ai essayé, j’ai improvisé… Le plus important c’était de faire passer quelque chose, un sentiment, une énergie… J’ai essayé … et je me rappelle que j’ai terminé le rôle, tristement assise, fermant les yeux de mes deux mains…
Une ombre passa devant, j’ouvris les yeux. Un homme me tendit un papier en guise de passeport:  » on vous l’a retrouvé. »
Je bondis de joie.
Il me dit: » Mais c’est trop tard. L’avion a décollé! Nous allons vous garder ici. »
C’était ma première rencontre avec Raymond Gebara, l’un des plus grands piliers du théâtre libanais.
Un personnage unique, une carrière éclairée par les projecteurs de la gloire!
Immense est son talent! Il jouait sans jouer.
Doté d’un humour noir, d’un sourire moqueur, d’un sarcasme pointu, d’un souci de moralité, d’un mélange d’audace permanente et de perspicacité, il transgressait les convenances dénonçant les abus, l’hypocrisie, la guerre, la violence, le fanatisme… et toutes les maladies de l’âme…
Il avait des mots pour tout dire, pour tout dénoncer, pour tout exprimer. Des pensées qui s’agitent. Un esprit qui se renouvelle perpétuellement puisant son génie et son ironie du quotidien de la vie.
Un Maître d’œuvre parfait!
Connu pour sa liberté d’expression, sa philosophie, il explorait sur scène les replis les plus troubles de l’homme et de la société.
Ces pièces excitaient l’admiration de tout un public, de tout un peuple!
Repose en paix!

Françoise Hachem © tous droits réservés

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.