It is christmas Time In ByblosIl est né pour nous aimer et nous apprendre à nous aimer les uns les autres. « Notre Père « , il a fait de tous les hommes des frères et sœurs, des enfants aimés du Père, à l’image du Père, qui n’est qu’Amour! Hélas, nous sommes tellement remplis de nous- mêmes qu’il n’y a plus de place pour l’Autre dans nos cœurs. Le progrès et la technologie ont rendu l’homme puissant. Il s’est cru maître de l’univers, de lui-même, de ceux qui sont les plus faibles. Il est tombé prisonnier de son illusion, déclare les guerres, se prend pour Le Tout-Puissant, impose sa loi et son droit d’ôter la vie. Nous sommes dans le travestissement du Sacré où l’être humain essaie de faire de Dieu sa propriété privée, l’accaparer et tuer en son Nom. L’ombre de l’orgueil tue l’humanité sur la terre. Le pays du Cèdre ,berceau des Missions et messager de Paix n’est pas épargné. L’ombre de la mort massacre les colombes et arrache les racines de nos oliviers!!!!! Notre Foi en notre identité commune est tombée malade… Nous avons oublié notre civilisation et sa vocation, celles de préserver la Coexistante et exporter au monde la tolérance et la fraternité! Puissions-nous, ne serait-ce qu’un moment, oublier nos haines et nos querelles, nos soucis et nos peines , nos souffrances et nos vengeances…nous donner la main dans un geste de fraternité, un geste libanais et construire ensemble le projet d’une nation unie dans le respect l’un de l’autre? Redevenons enfants dans cette magie de Noël, enfants avec des cœurs d’enfants qui désirent et rêvent d’un Liban merveilleux! D’un Liban avec ses trois présidents, Président de la république, Président du Conseil des ministres et Président de la Chambre des députés. Cet enfant né dans une mangeoire n’a pas de religion. Il Est la rencontre de Dieu avec l’homme. Son Royaume est celui du Pardon, sa Foi, le don de sa vie. Il est l’Amour qui ne juge pas, ne condamne pas…….Il Aime tout simplement. Il aime la fraternité, le seul Message qui nous conduit vers la Paix! ´ Là où ce Message est oublié, le Dieu est assassiné. Si la lumière de l’Amour s’éteint, l’Esprit de Dieu s’éteint aussi.

Joyeux Noël.

Françoise Hachem