La commission parlementaire des finances et du budget a approuvé l’octroi d’un prêt du Fonds arabe pour le financement du projet de logement, d’une valeur de 50 millions de dinars koweïtiens, équivalent à 180 millions de dollars, avec une période de grâce de cinq ans, à un taux d’intérêt de 2% sur trente ans, cela en dépit de la crise économique.

Le Président de la commission, le député Ibrahim Kanaan, a indiqué cette somme est destiné aux personnes à faible revenu et stimule l’économie en attirant “de l’argent frais”.

Le plan de sécurité sociale et de relance référencé par le gouvernement pour une valeur de 1 200 milliards de livres a également été approuvé, précise également le parlementaire. Une partie de cette somme sera réservée aux petites entreprises, aux agriculteurs ainsi qu’aux artisans. 600 milliards de livres seront, quant à eux, réservés à 200 000 libanais les plus vulnérables à la crise économique, à raison de 400 000 par mois.

Cette somme sera financée par la baisse des prix du pétrole sur les marchés internationaux

Par ailleurs, un projet de limitation des intérêts sur les dettes serait actuellement à l’étude.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.