“Dans le dix-septième chapitre de Saint Luc, il est écrit :“Le royaume de Dieu se trouve à l’intérieur de l’Homme”, pas dans un homme ou un groupe d’homme, mais tous les hommes ! En vous ! Vous, le peuple, avez le pouvoir. Le pouvoir de créer des machines, le pouvoir de créer le bonheur !…Vous, le peuple, avez le pouvoir de rendre cette vie libre et magnifique, de faire de cette vie une incroyable aventure !” 1

A l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies, cent trente chefs d’Etat ont été réunis à New York mardi 19 septembre. Néanmoins, au delà des stratégies proposées pour répondre aux menaces, aux guerres et aux désastres climatiques, si peu a été énoncé pour faire prévaloir l’urgence des actes magnanimes dans l’ici et le maintenant.

A quand une plateforme internationale effectivement humaine fonctionnelle et interactive? Celle qui éduque, forme et s’engage pour colmater le vide affectif des démunis, pour accueillir la souffrance extrême des personnes suicidaires, pour éviter de longues et amères révoltes et pour sauver ce qui reste d’honnêteté à l’humanité!
Les gens sont les plus directement concernés par les politiques interventionistes ou démissionnaires et leurs conséquences: dont les migrants et les populations déplacées, éparpillées de par le monde.

Cependant, pour lutter à long terme contre le terrorisme il faudrait initier un chantier international sur le terrain quotidien des individus. Là où le silence des mots s’impose pour laisser place aux comportements fonctionnels qui servent tout humain. A chacun d’entre nous de réhabiliter une main tendue et un coeur ouvert, de convertir le désespoir en un espoir nouveau et accessible. A nous tous de transformer un quotidien dramatiquement réceptif à la robotisation mais de plus en plus insensible, distant et réservé.
Le respect de la différence et de la tolérance s’apprend avec l’attitude et l’écoute des vécus complexes. On les ressent d’abord afin de connaître telles quelles les réalités douloureuses et de saisir le sens du désarroi.

“Pour que la culture de chacun vive librement..”2 et pour prendre sa place, elle requiert de transparaître des échanges sans masques et sans convoitises géostratégiques.
Pour défendre le retour aux valeurs humaines initiales, les états gagneraient à maintenir la crédibilité humaine de leurs engagements. Il s’agit ici d’une dimension interactive de type rééducatif qui permet de réapprendre avec des yeux d’enfant l’expérience lumineuse du vécu.Celui qui peut inspirer, initier et rétablir l’élan vers les valeurs humaines initiales.

Les guerres et les menaces d’annihilations sont les symptômes de la faillite des gouvernements et des chefs d’États face et des systèmes préétablis.
Il nous faudrait bien au delà des dispositions logistiques, la récupération du sens spontané et évident d’une action effective. Là où chaque citoyen se retrouve et s’approprie la responsabilité de bien faire pour sauver déjà sa part humaine!


1 Extrait de Charlie Chaplin dans le dictateur.

2 Extrait du discours de Mr Macron à  l’ONU le 19 Sept 2017.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.