Le Liban déplore 36 décès. 1608 personnes ont été diagnostiquées positives au virus ce mardi 20 avril. Le Liban se rapproche malheureusement du cap des 7 000 décès suite à des complications induites par le coronavirus COVID19.

Cette information intervient alors que le président du syndicat du secteur touristique a appelé aujourd’hui à ce que les autorités ouvrent les portes du Liban.

https://libnanews.com/?p=150196

Quels sont les chiffres du jour?


Au total, 513 006 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban.

1 608 ont été diagnostiquées positives en ce jour.

Le nombre de contaminations locales quotidien est de 1 602 cas. 6 cas en provenance de l’étranger ont été diagnostiqués.
Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 507 871 cas locaux et de 5 135 cas en provenance de l’étranger. 

36 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 6 995 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Le ratio de tests positifs reste élevé mais diminue avec le chiffre de 13.4 %.

Hier toujours, 1 658 personnes étaient hospitalisées et 769 personnes étaient dans un état considéré comme critique et 194 personnes placées sous respirateurs.

Combien de personnes ont été vaccinées?

9 756 personnes ont reçu une première dose et 3 259 personnes une deuxième dose de vaccin
Au total, 246 960 personnes ont reçu une première dose et 129 913 personnes ont reçu les 2 doses.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.