Le LAU envisage la création d’un nouveau campus universitaire à Bagdad, en Irak, indique un communiqué de l’institution universitaire.

Un protocole d’accord visant la mise en oeuvre de ce projet a ainsi été signé lors d’une cérémonie entre le président du LAU Michel E. Mawad, le président d’Al Oufoq Development Nabil Sawabini et le président de Kasr Al Waha for Developments Chafic Tabet.

Selon le communiqué du LAU, le président de l’institution, Michel Mawad a expliqué que, “sur la base de la recommandation du conseil d’administration et à la lumière des crises multiformes dans le pays, “l’université explore des options en dehors du Liban afin de renforcer sa viabilité financière, en particulier dans différentes parties de la région MENA », tout en poursuivant son engagement à conserver des professeurs et du personnel de haut calibre, ainsi qu’à soutenir ses étudiants par le biais d’aides financières et de bourses”.

Ainsi, cet accord préliminaire permettra au LAU de disposer d’un terrain proche du centre de la ville pour mettre en place des établissements d’enseignement médicales

Ce projet pourrait être lancé d’ici 3 ans avec différentes phases.

Dans un premier temps, une équipe de LAU mènerait une étude de marché complète pour déterminer les besoins et la viabilité de certains programmes universitaires. Sur la base des résultats de la première phase, le développement des installations universitaires serait lancé, suivi de la création d’un campus médical qui comprend un hôpital dans la troisième phase.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.