Moins d'une minute de lecture

Agissant suite à une décision du procureur de la république, le juge Ghassan Oweidat, la brigade maritime des Forces de Sécurité ont commencé la saisie des biens maritimes illégaux et notamment ceux qui n’ont pas payé les frais fiscaux ou ceux qui ne bénéficiaient d’aucune autorisation d’exploitation.

Le Juge Ghassan Khoury a également convoqué les propriétaires de ces infractions. Pour l’heure, on ignore quelles seront les charges qui pourraient peser contre eux.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

2 COMMENTAIRES

  1. Il était grand temps que les autorités du pays prennent la décision et le courage d’intervenir auprès des usurpateurs de la côte libanaise . Il serait heureux de voir toutes les structures balnéaires squattées par des personnes sans scrupules ni civisme et souvent sous le regard béni de certains élus et dirigeants, démolies et la côte assainie pour retrouver son charme et sa nature d’antan .
    Bien sûr tout cela ne plairait pas beaucoup à des magouilleurs et profiteurs de la situation d’appel absent de l’état ,
    Bravo pour cette initiative qui devrait être encouragée par le peuple et ses élus citoyens.

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.