Divergences

2

La première, présente des politiciens dépassés qui veulent exister malgré leurs médiocrités et convaincre des adhérents impatients avec leurs impuissances. Elles se constituent de médiocres atouts lors de leurs rencontres, des ultimes recours masqués par la brillance reconnue d’une société civile sérieuse et active qui a pourtant été occultée et dénigrée. Tant de ces “responsables”, s’autoriseraient de fausses alliances au nom d’un éventuel accord international pour un provisoire hâtif au titre “national”. Il semble être la seule stratégie suspendue pour être validée.

La deuxième, consiste pour de nombreux libanais, à refuser tout “business unusefull as usual”et à prévaloir la préparation d’un incontournable consensus national, flambant neuf! Il serait la norme pour le service de la nation dans la transparence. Elle ne pourra plus évidemment attirer la tradition des corrompus ni convenir aux chasseurs d’opportunités. Elle correspondra enfin aux nombreuses personnalités qui effectivement, travaillent rien que pour réaliser le meilleur des libanais pour le Liban.

Joe Acoury.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.