Hervé Novelli à Versailles : au centre du projet Fillon, il y a les entreprises !

Hervé Novelli à Versailles : au centre du projet Fillon, il y a les entreprises !

Ancien secrétaire d’Etat chargé des PME ainsi que du Commerce et de l’Artisanat dans les gouvernements de François Fillon, ancien député d’Indre-et- Loire et ancien parlementaire européen, Hervé Novelli est un homme politique présentant une caractéristique rare : partout où il est passé, dans les allées du Parlement comme dans les postes ministériels qui lui ont été confiés, il a été un authentique et efficace avocat de la cause des entreprises comme de celle des entrepreneurs. Avant d’entamer un parcours politique dans les années quatre-vingt, il a été dirigeant d’une PME familiale et n’a cessé depuis cette époque de se tenir en contacts étroits avec des entreprises de toutes tailles, un univers dont il est sans nul doute l’un des meilleurs connaisseurs au sein du monde politique français.

Ministre particulièrement actif et inventif, Hervé Novelli a été l’inspirateur et l’artisan d’améliorations majeures de l’environnement juridique des entreprises : il est notamment le père du statut de l’auto-entrepreneur adopté dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008, loi qui contenait aussi d’autres progrès notables tels que l’amélioration des délais de paiement et la création de la société par actions simplifiée, un cadre nouveau qui offre une plus grande souplesse aux créateurs et dirigeants d’entreprise sans oublier le statut d’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), créé ultérieurement en 2010 sous son impulsion.

A l’initiative de Guy Giquello, entrepreneur de terrain et animateur d’un groupe thématique d’entrepreneurs soutenant François Fillon, Hervé Novelli était à Versailles mardi dernier 28 février et s’exprimait devant une salle comble où étaient rassemblés des entrepreneurs, artisans, commerçants, dirigeants et responsables d’entreprise de Versailles et de ses environs.

« Les entreprises sont au coeur du programme de François Fillon ! », proclame Hervé Novelli. En France, l’Etat est devenu impuissant et, pour redresser le pays, il faut compter d’abord sur les entreprises parce que ce sont elles qui créent la richesse et la croissance. C’est pourquoi Fillon a fait de la compétitivité le maître-mot de son projet : améliorer les marges des entreprises en allégeant les charges de plus de 60 milliards d’euros sur tous les salaires, lever tous les freins à l’investissement et donner confiance à ceux qui entreprennent en assurant la stabilité fiscale pour l’ensemble du quinquennat.

Même constat s’agissant des innombrables normes qui entravent en France l’esprit d’entreprise : «L’Etat impuissant se réfugie dans la tyrannie du tampon administratif et du contrôle ! ». C’est pourquoi François Fillon a fait de la maîtrise des normes une priorité absolue et c’est pourquoi il attache une importance primordiale à l’amaigrissement du Code du travail, lequel doit être ramené au niveau des normes sociales fondamentales tandis que le reste est renvoyé à la négociation dans l’entreprise voire au niveau des branches, c’est-à- dire au plus proche du terrain et des réalités humaines de la vie économique et sociale.

Face aux mutations de l’économie, en particulier celles nées des technologies du digital et d’Internet, Fillon veut préparer l’avenir avec un nouveau « statut de prestataire indépendant » qui permettra de s’adapter aux nouvelles formes du travail, par exemple celles du commerce en ligne, tout en assurant une protection légitime aux entrepreneurs et d’élever les plafonds de chiffre d’affaires.

S’agissant du RSI (Régime Social des Indépendants), François Fillon veut créer une Caisse de Protection des Indépendants qui permettra de respecter la spécificité des entrepreneurs indépendants et de l’initiative individuelle.

Une soirée riche en échanges concrets et denses entre un auditoire passionné et un orateur tout aussi passionné par la cause de l’entreprise, cet enjeu déterminant pour la France des prochaines années, oublié par tous les candidats mais dont François Fillon a fait la clé de son programme pour la France.

Hervé Pichon

The following two tabs change content below.

Jinane Chaker Sultani Milelli

Jinane Chaker-Sultani Milelli est une éditrice et auteur franco-libanaise. Née à Beyrouth, Jinane Chaker-Sultani Milelli a fait ses études supérieures en France. Sociologue de formation [pédagogie et sciences de l’éducation] et titulaire d’un doctorat PHD [janvier 1990], en Anthropologie, Ethnologie politique et Sciences des Religions, elle s’oriente vers le management stratégique des ressources humaines [diplôme d’ingénieur et doctorat 3e cycle en 1994] puis s’affirme dans la méthodologie de prise de décision en management par construction de projet [1998].