L’ancienne directrice du centre de gestion du Trafic Routier et proche du député Hadi Hobeicha, Hoda Salloum a été mise en examen pour gaspillage de fonds publics, annonce une dépêche l’Agence Nationale d’Information (ANI). Cette décision aurait été prise par le procureur financier, le Juge Ali Ibrahim. 4 autres personnes seraient également sur les bancs des accusés suite aux révélations concernant l’affaire des parcmètres.

Le dossier a été déféré devant le premier juge d’investigation, Georges Rizk.

Pour rappel, la responsable du centre de gestion du trafic routier avait été libéré sous caution au mois de janvier.

Cette affaire avait été révélée par le Gouverneur de la Ville de Beyrouth, Ziad Chbib, de l’expiration des contrats concernant les parcmètres de la ville de Beyrouth depuis 2010. Ainsi, la société en charge de la collecte et de la maintenance de ces parcmètres aurait bénéficié de certaines protections.

Cette société, Parkmeterlebanon, appartiendrait à un certain Nasri Nasri Lahoud et Chafic Sunno. Selon le site Beirut 24 dans un article de janvier dernier, le député Hadi Hobeiche et Hoda Salloum, directrice générale du Centre de Gestion du Trafic Routier, seraient également impliqués dans la protection de cette entreprise.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.