Les autorités libanaises ont confirmé l’interruption de la production d’électricité de la centrale de Zahrani suite à la publication par le journal Al Akhbar d’une information faisant état d’une pénurie de fioul.

Elles indiquent ainsi que l’approvisionnement de la centrale s’effectue en conformité du cahier des charges défini par la société Siemens. La différence du rapport concernant la qualité du fioul à bord du tanker “Histria Perla” intervient en raison de différences de méthodologie entre les laboratoires de la société Véritas basés à Dubaï et ceux du ministère de l’énergie.

Pour l’heure, le déchargement du tanker n’a pas pu se dérouler en raison des retards de paiement de la marchandise.

Par ailleurs, un autre tanker en provenance du Koweit et dont l’arrivée était prévue pour vendredi dernier n’a pas pu pour l’heure arriver en raison de la fermeture du canal de Suez.

L’arrêt de la production d’électricité de la centrale de Zahrani a induit une baisse de la production totale de production de l’EDL de 465 MegaWatts sur les 1 900 MegaWatts potentiellement disponibles.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն