Le groupe international de soutien au Liban (GISL) s’est réuni aujourd’hui pour évaluer la situation actuelle du Liban, plus de 7 mois après l’explosion du port de Beyrouth et alors que la crise économique et sociale s’accélère, exacerbée par l’épidémie du coronavirus. Il a ainsi exprimé ses inquiétudes face à l’augmentation des tensions et les manifestations qui ont eu lieu ces 2 dernières semaines.

Les pays membres du groupe de soutien ont ainsi appelé à ce que ces manifestations puissent se poursuivre de manière pacifique et qu’une justice crédible et transparente puisse avoir lieu concernant l’explosion du port de Beyrouth et l’assassinat d’un activiste anti-hezbollah Lokman Slim.

Le groupe de soutien international a également estimé ses inquiétudes face à ces derniers 7 mois passés depuis la démission du gouvernement, empêchant ainsi la mise en place des réformes jugées nécessaires et amenant à la détérioration de la situation face aux défis politiques, sociaux, économiques, financiers et institutionnels pour répondre à l’aspiration et aux besoins de la population libanaises.

Ils appellent par conséquent les dirigeants libanais à former sans délai un gouvernement doté des pleins pouvoirs visant à répondre aux besoins urgents de la population et à appliquer les réformes jugées essentielles.

Je serais tenté de qualifier les responsables politiques libanais de non-assistance à pays en danger, tous autant qu’ils soient

Par ailleurs, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a accusé les dirigeants politiques locaux de “non-assistance à pays en danger” , la France s’étant largement impliquée dans le dossier libanais, en raison de son inaction face au risque d’effondrement actuel.

Pour rappel, la France a dû fournir une aide alimentaire à l’armée libanaise elle-même en raison de la crise actuelle dans la crainte de voir les institutions sécuritaires elles-même être déstabilisées.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

1 COMMENTAIRE

  1. Le GSL me rappelle le rôle joué par les amis de la Syrie dans la destruction de ce pays voisin et le chaos qui y règne. Sans vouloir absoudre quiconque de ses responsabilités le GSL s’est-il posé la question sur les impacts de la politique des puissances occidentales sur l’économie libanaise et les conditions objectives de vie du peuple libanais. Les sanctions imposées à la Syrie n’ont-elles pas contribué à ruiner les agriculteurs libanais ainsi que la guerre qui a bloqué les exportations. Pourquoi le GSL n’a-t-il pas apporté son aide pour que le Liban puisse exploiter ses richesses énergétiques gaz et pétrole pour sortir de la crise et résorber sa dette ? Pourquoi le GSL n’a pas empêché les politiciens corrompus de déposer les milliards détournés dans les banques occidentales ? Pourquoi le GSL n’a-t-il pas sanctionner les politiciens corrompus ? Nous connaissons la réponse , ils sont ses marionnettes.. . TOUT ce chaos a été bien ordonné pour soumettre le Liban , le devenir du peuple libanais est le dernier souci du GSL

Les commentaires sont fermés