Le Ministre de l'intérieur Mohammed Fahmi. Crédit photo: NNA
Le Ministre sortant de l'intérieur Mohammed Fahmi. Crédit photo: NNA

Le ministre de l’intérieur et des municipalités a écarté toute démission du gouvernement dans les colonnes du journal Al Joumhouria.

Mohammed Fahmi a tenu ses propos alors qu’une série de réunion ont eu lieu la semaine dernière visant à provoquer la démission du gouvernement et à obtenir le retour de l’ancien premier ministre Saad Hariri. Cependant, les conditions posées par ce dernier, à savoir l’exclusion du gouvernement qu’il souhaiterait constituer du Hezbollah et du Courant Patriotique Libre a fait échouer.
Cette initiative de faire tomber le gouvernement Diab serait à attribuer au mouvement Amal du Président de la Chambre Nabih Berri et à l’Association des Banques du Liban via ses relais parlementaires. Ces derniers souhaitent éviter l’approvisionnement à la totalité du capital des actionnaires actuels, les pertes du secteur financier, comme ce que prévoit le plan de sauvetage du gouvernement Diab. Ils auraient ainsi activé leurs relais parlementaires, de nombreux députés étant part ailleurs actionnaires ou bénéficiant de certains avantages comme de prêts à taux bonifiés.
Par ailleurs, le gouvernement Diab a été confronté à une dégradation rapide de la parité de la Livre Libanaise face au dollar, certaines sources proches des autorités accusant certains partis locaux et étrangers, ainsi que certaines hautes personnalités du monde financier d’avoir spéculé contre la Livre Libanaise afin de provoquer des troubles sociaux économiques.

Selon le Ministre de l’Intérieur, le gouvernement est la pour rester jusqu’à preuve du contraire, “quelles que soient les émotions politiques”. Mohammed Fahmi indique que les attaques contre le premier ministre Hassan Diab sont internes et externes et ont retardé le travail du cabinet actuel et ainsi à attendre pour l’heure ses objectifs.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.