Les libanais résidant dans les pays arabes et en Iran ont commencé à voter depuis 7 heures matin et cela jusqu’à 10 heures du soir. Selon l’ANI, Le processus a commencé à Téhéran où sont inscrits 642 ressortissants du pays des cèdres. L’ANI a ainsi annoncé que 90 personnes ont déjà déposé leur bulletin sur place. Il se poursuit également au Qatar, en Arabie saoudite dont 8 700 personnes à Riyad même, dans les Émirats arabes unis ou encore plus proches en Syrie et Jordanie.

Au total, 56 939 Libanais expatriés dans les pays arabes sur 225 114 libanais présents à l’étranger sont ainsi appelés à se rendre dans les différents bureaux de vote mis en place.

13 105 personnes sont ainsi appelées à voter en Arabie saoudite dont 8 700 à Riyad même. Au Qatar, 7 344 libanais sont attendus, au Koweit 5 670, en Syrie 1 018 ressortissants, à Bahrein 638 personnes, en Jordanie 483 et au Sultanat d’Oman 903 électeurs.

Enfin en Egypte, 709 personnes pourront déposer leur bulletin jusqu’à 11 heures du soir.

Les libanais résidant dans les pays européens mais également aux Etats-Unis ou encore au Canada seront, quant à eux, appelés à se rendre aux urnes ce dimanche 8 mai. Puis cela sera le tour des libanais du Liban le 15 mai prochain avec un scrutin législatif qui risque d’être sous tension en raison de possibles surprises quant aux résultats avec des partis traditionnels qui pourraient voir leur influence fortement diminuer sur le plan populaire en dépit d’un possible maintien au final en raison d’un mode de scrutin complexe entre vote pour des listes puis vote préférentiel.

Toujours au niveau des pays arabes, désormais les tensions avec l’ancien premier ministre Saad Hariri se sont accrues après que ce dernier aurait indiqué qu’il ne se rendra pas au Liban avant la fin de sélections et qu’il maintiendrait son silence à ce sujet. Ce vote sera particulièrement observé auprès de la communauté sunnite qui compose 36.09% d’entre eux en raison d’un possible boycott de ce dernier, notamment au niveau de la deuxième circonscription de Beyrouth, avec 16.63% des inscrits, de la 4ème circonscription du Mont Liban, avec 15.73% des inscrits et de la 2ème circonscriptions du Nord Liban avec 9.85%.

Parallèlement à une campagne médiatique lancée par les médias saoudiens à son encontre, Riyad craindrait que son absence ne puisse bénéficier au Hezbollah et à ses alliés au détriment des Forces Libanaises et des candidats soutenus par Fouad Saniora et Walid Joumblatt. Le quotidien Okaz considéré comme proche des autorités saoudiennes est allé jusqu’à accuser l’ancien premier ministre de porter une barbe chiite. Sur place, l’ambassadeur saoudien au Liban pourrait organiser une réunion entre différents responsables de ses alliés locaux, ce qui pourrait être considéré comme une ingérence directe dans le processus électoral.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.