Liban/Crise/Contrebande: Quand un magasin de légumes est perquisitionné à cause de la présence d’une grande quantité de médicaments dans les lieux.

78
Moins d'une minute de lecture

Après l’arrestation, déjà depuis quelques temps, de plusieurs trafiquants de médicaments, c’est au tour de 3 ressortissants égyptiens gérant un magasin de légumes à Bourj Hammoud d’être arrêtés.

D’importantes quantités de médicaments y auraient été ainsi retrouvées par les Forces de Sécurité Intérieure, qui ont procédé à l’arrestation des 3 ressortissants égyptiens, à la saisie de la marchandise et à la fermeture des lieux.

Pour rappel, les autorités libanaises ont intercepté à plusieurs reprises des cargaisons de médicaments à destination de l’Egypte, parfois via la Turquie. Les médicaments sont en effet subventionnés par les réserves monétaires disponibles de la Banque du Liban au taux officiel, soit 1507 LL/USD alors que la parité au marché noire est de 7000 LL/USD à l’heure où sont écrites ces lignes.

Le programme de subvention à l’achat des produits de première nécessité, médicaments, farine ou encore carburant, devrait ainsi s’achever d’ici 3 semaines, indiquent certaines sources, faute de fonds disponibles.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.