Le ministère de la santé indique que 137 personnes de personnes sont décédées, plus de 100 personnes toujours portées disparues et plus de 5 000 personnes ont été blessées dans l’explosion qui a ravagé le port de Beyrouth et une grande partie de la capitale libanaise.

Cette information intervient alors que l’aide internationale commence à arriver au Liban et que les autorités libanaises ont déclaré hier Beyrouth comme étant une ville sinistrée et demandé à l’Armée Libanaise de maintenir la sécurité avec la mise à disposition toutes les forces armées, y compris les forces de sécurité intérieure, la sécurité générale, la sécurité de l’État, les douanes.

Pour l’heure, les hôpitaux de la capitale sont toujours saturés par le nombre de victimes, certaines ayant pu être transportées jusqu’à la ville de Tripoli dans le Nord du Liban, dans la plaine de la Békaa ou encore à Saïda pour y être soignées.

Face à la situation et à l’appel des autorités libanaises à l’aide internationale, plusieurs pays ont déjà répondu présents, notamment la France qui a indiqué avoir déjà envoyé 2 avions avec à leurs bords 15 tonnes d’aide médicale ainsi que des sapeurs-pompiers formés dans le cadre de telles circonstances. Un nouvel avion également été annoncé par Paris, alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé son déplacement ce jeudi au Liban.

Toujours au niveau occidental, la Grande Bretagne a annoncé l’octroi d’une aide de 6.6 millions de dollars au Liban, avec l’envoi également de secouristes spécialisés dans la recherche de personnes ensevelies ou encore un soutien logistique médical.

L’Union Européenne elle-même a indiqué envoyer 100 chiens pour localiser les personnes ensevelies sous les décombres, tout comme Chypre, la Grèce et la Turquie.

À cette aide, se rajoutent 3 hôpitaux de campagne, 2 du Qatar et un d’Irak qui devraient prendre en charge 500 personnes. Bagdad a également annoncé l’envoi d’hydrocarbures pour juguler quelque peu la situation de crise économique et ainsi aider le Liban.

Outre l’envoi d’un hôpital de campagne, le Qatar ainsi que le Koweït ont annoncé l’envoi d’équipements médicaux comme des respirateurs, des kits de premier secours ou encore des réservoirs de fiouls.

La Jordanie a indiqué envoyer 4 avions de matériels médicaux d’urgence.

Autre état arabe, l’Arabie Saoudite a annoncé le déploiement à Beyrouth d’équipes médicales pour transporter les personnes blessées.

La Russie a également annoncé l’envoi de 5 avions d’aide d’urgence ainsi que du personnel pour aider à retrouver les personnes ensevelies.

L’Organisation Mondiale de la Santé a indiqué procéder à l’envoi prochain de matériels médicaux sur demande du ministère de la santé. Il s’agira de couvrir 1000 opérations traumatiques et 1000 opérations chirurgicales.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.