Moins d'une minute de lecture

Le Président de la République Française Emmanuel Macron est arrivé à l’instant à l’Aéroport International de Beyrouth où il a été accueilli par son homologue libanais, le Général Michel Aoun.

Dès son arrivée, Emmanuel Macron a ainsi twitté en arabe que le Liban n’est pas seul face à la tragédie.

Le président de la République Française a indiqué qu’il se rendra d’abord sur les lieux du drame qui a secoué le Liban puis au Palais Présidentiel de Baabda. Il s’agira également de faire le point sur la situation avec les autorités politiques, allusion probable aux manques des autorités libanaises à mettre en place les réformes pourtant jugées nécessaires et par ailleurs également réclamées par la population locale elle-même.

Emmanuel Macron avait annoncé hier soir son déplacement, “à la rencontre du peuple libanais pour lui porter le message de fraternité et de solidarité des Français”, quelques heures à peine après la catastrophe qui s’est déroulée le 4 août aux environs de 17 heures.

Une explosion de 2750 tonnes de nitrates d’ammonium – équivalent à 600 tonnes de TNT ou à un tremblement de terre de 3.3 sur l’échelle de Richter ont explosé, rasant le port de Beyrouth et dévastant les quartiers alentours.

Pour l’heure, le bilan toujours provisoire fait état de 137 morts, plus de 100 disparus et 5000 personnes blessées.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français