Le Figaro indique ce jeudi 1er novembre que le Président de la République Française, Emmanuel Macron, se rendra au Liban puis en Irak, du 11 au 14 février.

La visite au Pays des Cèdres était prévue de longue date – vers la moitié du mois d’avri dernier -. Ce projet intervenait alors que la France était intervenue en faveur de la libération du Premier Ministre Libanais retenu par Riyad en novembre 2017 et s’était impliquée dans plusieurs dossiers libanais dont dans l’organisation de la Conférence d’aide économique au Liban dite CEDRE.

Emmanuel Macron devra notamment évoquer avec les autorités libanaise de la politique de distanciation vis-à-vis des crises régionales, adoptée suite au retour du Premier Ministre Saad Hariri d’Arabie Saoudite. Il s’agira également de discuter du programme d’aide économique au Pays des Cèdres mais aussi de la présence d’une importante communauté syriennes présente sur son territoire.

Pour rappel, le programme CEDRE consiste en une relance de l’activité économique au Liban avec la mise en place et la réhabilitation des infrastructures lourdement usées par la présence de plus d’un million de réfugiés syriens de source internationale. Certaines sources indiquent que 2 millions de réfugiés syriens seraient en réalité présents sur son territoire.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.