L‘IDAL (Investment Development Authority of Lebanon)  a indiqué que les projets déposés auprès de cette agence, montrent une augmentation de 40% en terme d’investissement direct au Liban. L’agence met également en garde contre la paralysie actuelle des institutions politiques dont le gouvernement et le parlement, ne permettant pas la mise en oeuvre de ces projets.

L’IDAL indique ainsi avoir reçu 12 offres d’investisseurs au cours des 6 premiers mois de 2010 dont 4 actuellement en voie de réalisations, pour une valeur totale d’un milliards de dollars. Aucun autre projet n’aurait été présenté au cours de la deuxième moitié de l’année précédente.

Pour rappel , l’IDAL est un organisme étatique en charge de la promotion des investissements au Liban. Il conseille ainsi les futurs investisseurs notamment dans les domaines légaux et fournit un ensemble de statistiques quant à l’économie libanaise. L’organisme aide aussi à trouver des partenaires locaux.