Le Vatican aurait accepté la démission du Patriarche Maronite Nasrallah Boutros Sfeir, a annoncé le quotidien libanais Al Akhbar dans son édition en date d’aujourd’hui, qui indique que l’élection du nouveau prélat maronite pourrait avoir lieu le 8 mars prochain.

Cette information fait suite aux déclarations du député Boutros Harb en janvier, qui avait indiqué depuis le perron du siège patriarcal de Bkerké, que Nasrallah Boutros Sfeir avait présenté sa démission.

D’autres sources ont indiqué que le Vatican aurait demandé au Patriarche Nasrallah Boutros Sfeir de se retirer en raison de son action sur la scène politique libanaise en faveur des partis du 14 Mars et aurait amené à des tensions au sein même des institutions maronites.

Ce dernier aurait accepté sous condition, notamment qu’il puisse nommer les 8 évêques aux postes actuels vacants et que ces derniers puissent choisir un nouveau locataire du Palais Patriarcal « dans la continuité de ce dernier ».

1 COMMENTAIRE

  1. – Mais quels conditions peut-il encore poser ce Patriarche qui a divisé l’église et les Maronites au Liban ! Qu’il nous foute la paix le plus vite possible ce faux prélat qui a introduit la corruption au sein de notre église en se rangeant ouvertement du côté de ceux qui ont volé le Liban et les Libanais et les prérogatives du président maronites et qui ont marginalisés les Chrétiens … , contre la volonté de ses ouailles et de leur choix politique …
    Quelle coïncidence que tous les voleurs , avec ou sans soutane , dégagent le plancher en même temps , tous des associés dans le vol , Ben Ali , Hariri , Moubarak , puis le Patriarche Sfeir …

    GMA sera celui qui nommera le prochain Patriarche et personne d’autre .

Comments are closed.