Conseil des ministres - gouvernement Salam - Crédits Photos Dalati&Nohra
Conseil des ministres – gouvernement Salam – Crédits Photos Dalati&Nohra

« Mais quand les hommes oublient le passé, négligent le présent et craignent l’avenir, leur existence est extrêmement brève et troublée. Au dernier instant, ils comprennent, trop tard, les malheureux! que pendant longtemps ils ont été occupés à ne rien faire. » Sénèque, Les Stoïciens,  p 93, édit. Flammarion,2008.

Nous apprenons beaucoup du comportement du nouveau gouvernement et de ses ministres. La dynamique d’agir devient substantielle. Les mots, alliés d’avantage à la nécessité d’une pragmatique ferme, sonnent plus vrais. Leurs sens insinuent de plus en plus des traductions nettes et fermes sur certains terrains. Parmi le cumul des urgences, relatif au vide sécuritaire, aux injustices et à la corruption généralisée, il est évident de trancher le noir du blanc. Cependant, fonctionner avec l’arme du droit et de la justice bourgeonne enfin!  Cette atmosphère de cohérence fait suite à tant d’inutiles blocages de la part de responsables de tendances partisanes diverses. Certains vont commencer timidement à faire les beaux yeux à la culture du dialogue entre les citoyens. Serait-ce là une réconciliation à un espace autrement ouvert, paisible, non conditionné, consacré à débattre les différences sur des sites de la société civile? On se pose d’autres sérieuses questions sur les véritables motifs de vouloir mieux se faire connaître. Cependant, au catastrophique tournant où on se retrouve tous, peu importe. Il vaudrait mieux apprécier ces justes concentrations sur des orientations positives en attendant leurs éventuelles  confirmations. Néanmoins, l’initiation au processus de la conciliation ne pourrait se limiter à prendre un souffle opportun pour réévaluer, corriger ou conduire autrement une conduite. Elle devrait consacrer en chacun une dimension qui nous concerne intimement. Elle est si indispensable à la Nation en tout temps et particulièrement en ce moment. Allons gagner le prix de l’Unité par la modération au delà des dissensions!!

Joe Acoury.