Crédit Photo: François Bacha pour Libnanews.com
Crédit Photo: François Bacha pour Libnanews.com

Dans un communiqué publié par l’Armée Libanaise, on annonce que les Forces Israéliennes ont tiré ce mercredi après-midi sur un fermier libanais se trouvant en territoire libanais dans la zone des fermes de Chébaa. Ce dernier n’a pas été blessé, indique le même communiqué. 

Kassem Ali Zahra conduisait alors son troupeau dans la région. Selon l’institution militaire, une enquête au sujet de cet incident aurait été ouverte en coordination avec la FINUL. 

Cet incident intervient dans un contexte de montée des tensions régionale. L’Etat Hébreu a ainsi publié, il y a 2 jours, des photographies de son nouvel aéronef, un avion de combat F35 au dessus de la capitale libanaise, alors que les Etats-Unis menacent le Liban en cas de présence du mouvement chiite Hezbollah au sein du prochain gouvernement. Ces survols constituent une violation de la résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU. Selon la FINUL, 458 survols du territoire libanais soit 1 684 heures de vols ont été effectués par des avions de combat israéliens entre le 1er novembre 2017 et le 19 février 2018. 

Le Liban et l’état hébreu restent techniquement en guerre depuis 1948, alors que se multiplient les possibles incidents sur la ligne bleu, ligne de démarcation entre les 2 pays. Ainsi, alors qu’Israël construit un mur de séparation avec le Pays des Cèdres, la question du tracés se pose sur 13 points litigieux dont les fermes de Chébaa, lieu de l’incident. Les autorités libanaises ont indiqué être prêtes à défendre leur territoire. Autre point litigieux, la zone économique maritime, l’état hébreu revendiquant une partie libanaise de 800 km2 ou se trouveraient d’importants gisements gaziers et pétroliers. 

Ce vendredi 25 mai, le Liban célèbrera « le Jour de la Libération », 18ème anniversaire du retrait israélien du Sud Liban. Le chef de l’état major de l’Armée Libanaise a critiqué, dans un communiqué officiel, l’intervention israélienne contre Gaza. Pour sa part, le directeur de la Sureté Générale, le Général Abbas Ibrahim a estimé que « combattre le terrorisme israélien restera une priorité de la Direction générale de la sécurité générale libanaise »

Lire également: 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.