L’Association des importateurs de voitures a indiqué que seulement 2 532 voitures ont été écoulées les 4 premiers mois de 2020, constituant une baisse historique de 68.7% par rapport à la période correspondante de 2019.

Plus précisément, 979 véhicules ont été vendues en janvier, 897 en février, 468 en mars et seulement 188 voitures en avril.

En cause, l’arrêt pratiquement total des prêts bancaires pour financer les achats, la détérioration des conditions socio-économiques, la réduction du pouvoir d’achat de la population confrontée à la détérioration de la parité entre la livre libanaise et les monnaies étrangères et les mesures de confinement décidées par les autorités libanaises en raison de l’épidémie du coronavirus COVID19 ayant amené à la fermeture des salles d’exposition.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.