Le Mur du Beyrouth, Source Photo: Khaled Saghieh
Le Mur du Beyrouth, Source Photo: Khaled Saghieh

Hier soir, au centre ville Beyrouth , c’était cool , j’aime bien quand il ne se passe rien c’est là ou quand tout se passe,  y’avait un peu de monde dans les restos au alentours, et puis y’avait encore des gens sur la place du sit in à côté,

Ce mur qui à tord ou à raison enferme les politiciens entêtés, invisibles, épuisés, égoïstes ,qui font de leur mieux, qui t’aiment si tu sers leur intérêt …qui communiquent , qui communiquent pas …écartelés…qui se mentent… cette barricade de policiers armées, surprotégées, prête à faire mal « oh si on pouvait aller dormir »,

Ces jeunes qui courent dans tout les sens, qui s’amusent comme des enfants , qui jouent au foot avec une grosse bouteille en guise de ballon (recyclage), et qui crient des slogans sur les policiers histoire de donner du pain à la caméra…ils ont tous compris….l’absurde ils connaissent….

Des rappeurs qui chantent leur rap et leur colère , l’injustice et les blessés du système et qui sont filmés encore une fois par toutes les caméras car y’a rien d’autre à filmer,

Des hommes, des femmes qui posent et parlent avec véhémence de la situation suffocante du pays , des poubelles, de la Syrie, des réfugiés, des massacres, des immeubles qui poussent à tout-va, du chômage ,de la corruption, de la situation qui se répète indéfiniment…autrement…cette fois-ci, on est uni…

Des gens assis au bout de la nuit qui méditent, discutent, observent avec qui j’échange adresse-Instagram et même des discussions autour de la terre, des semences , de chakra, de la physique quantique …hehe et oui !
De leur passion, réalisation, rêves, choix de métier et pourquoi ?
Infirmier, docteur, fleuriste, paysan au Nord-Soudan pour une entreprise saoudienne…?

Sinon tu parles aux arbres ? T’es une hippie ? Tu fumes…Non… Je suis moi c’tout…

Et et et …. l’armée qui monte la garde comme d’hab et qui boit de l’eau froide dans une bouteille Sohat parce qu’il fait chaud et qui échange aussi ….c’est drôle, j’ai marché à vos côté dans les montagnes y’a deux semaines …c’était super. On est tous frère on le sait bien ….y’en a un qui peut pas s’empêcher de partager son ressenti …je l’aime bien
Oh ils sont tous sympa
On sait la situation est absurde mais on a des ordres…de qui ?

Et puis cette question vos poubelles vous en faites quoi ? Que consommes-tu exactement … Bcp de plastique ça c’sur … Moi aussi …
Tu sais d’où vient tout ce que tu consommes ? Le plastique, la viande, la boîte de thon….tes sushis…tes mouchoirs….tes cigarettes…euh…oui d’entreprises…euh…
Oh encore cette question ! Ça n’a rien avoir et si on va y penser on va jamais finir …et puis c’est le système!
Oh, je pose la question c tout …s’il te plait, ne te barricades pas …

Mais comme même il sait, il s’occupe de son jardin à la Békaa, il vendra jamais …il aime la Terre…elle le guérit …c’sa façon d’en prendre soin …

Bref c’était exactement une ambiance de tournage de film avant l’action…

Chacun dans son rôle un peu déboussolé … où on se demande bien qui se bat contre qui….

Ce qui se passe à Beyrouth, ça se passe partout dans le reste du monde aussi, pays « modernisés » ou pas..tous plus ou moins conditionnés….ou la nature parle et ou personne ne l’écoute ….Ce qui se passe dans le monde, ça se passe surtout en moi ,

Et mon politicien et mon observateur intérieur se réveillent , lâchent leur image , mûrissent et se manifestent à nouveau, se remettent en question, tout mon système de vie , dans une boite , de ce qui rentre dans ma bouche à se qui en sort …

Ils se positionnent plus profondément, remettent surtout en question mes barricades… Mes croyances…mes besoins, toutes mes contradictions …sans jugement …bref tout les aspects de ma vie … Quel trip…émotionnel surtout….habitude quand tu nous tiens! Il est temps de reconnecter avec le tout …ils me disent…

C’est con, mais parfois faut que ça fasse mal à l’extérieur pour qu’on se réveille tous à nous même … A l’intérieur …À qui on est vraiment ….

Un Scénario…où on est tous responsable, du politicien au manifestant en passant par la vache dans ton assiette , uni, co-créateur …souvent inconscient …et ou agir en victime/ bourreau c’est nourrir le « mauvais » loup … Le « bon » loup a faim de ta prise de conscience , de ta maîtrise …de Ta liberté de penser et de croire a ce qui fait battre ton cœur …La ou l’invisible devient visible.

Shérine Raffoul