Moins d'une minute de lecture

Le Liban a signé plusieurs accords, l’un avec Kovacs et l’autre avec Pfizer pour respectivement faire vacciner 1.2 millions de personnes et 1 million de personnes afin d’obtenir des vaccins contre le coronavirus COVID-19. Il serait un des premiers pays à disposer ainsi de ces nouveaux vaccins au premier trimestre 2021.

Le ministre sortant de la santé Hamad Hassan rappelle que la COVID-19 reste un virus dangereux en l’absence de médicaments efficaces. Parmi les mesures préventives, une alimentation saine à la maison est préconisée.

5 000 doses de remdesivir seraient également parvenues au pays des cèdres ces dernières heures. 50% de ces doses seront distribuées aux hôpitaux disposant d’unité COVID et les autres seront distribuées par l’agent exclusif en coopération avec le ministère de la santé.

Hamad Hassan souligne qu’un traitement nécessite 6 doses.

Un autre lot de remdesivir devrait arriver au Liban d’ici la fin de l’année.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Le ministre est-il un docteur pour identifier le nombre de doses a’ administrer? Y a-t-il un plan de reduction de la population de moitie’??
    Bon Courage les libanais…

Comments are closed.