Nous avons démarré des activités au Liban en réponse à la pandémie de COVID-19, afin d’améliorer l’accès aux soins pour les populations vulnérables.

AMAURY GRÉGOIRE, CHEF DE MISSION MSF AU LIBAN

« En nous appuyant sur notre expérience des interventions d’urgence et de réponses aux épidémies, nous avons commencé à mettre en place un système de triage et de pré-triage dans toutes nos cliniques, afin d’assurer la protection des patients et du personnel. Les communautés que nous servons courent un risque plus élevé d’être affectées en raison de la promiscuité dans laquelle elles vivent, de leur état de santé général plus faible et des obstacles auxquels beaucoup d’entre elles sont confrontées pour accéder aux soins de santé au Liban ». 
Afin de soutenir le système de santé, nous augmentons les activités médicales dans nos structures de santé : « Nous craignons que le nombre de lits actuellement disponibles dans la vallée de la Bekaa ne soit pas suffisant si l’épidémie se répand. Nous préparons nos équipes à recevoir également des cas dans nos structures, en réponse aux besoins émergents de la population libanaise mais également des réfugiés syriens et palestiniens ou de toute autre personne vivant dans la vallée ».

UN BESOIN CROISSANT DE LITS D’HOSPITALISATION

Dans la ville de Zahlé, où nous gérons un service pédiatrique à l’hôpital gouvernemental Elias Hraoui, nos équipes soutiennent le personnel de l’hôpital en organisant le triage, le dépistage, les tests et la gestion des cas pédiatriques. Des tentes dédiées à la zone de triage pour les enfants et au traitement des cas non-suspects ont été installées à l’extérieur des locaux. L’hôpital, qui est un hôpital désigné pour accueillir les cas de COVID-19, sera prêt à admettre des patients pédiatriques dans le service que nous gérons et qui est équipé de lits d’hospitalisation et d’une unité de soins intensifs pédiatriques.

Dans la ville de Bar Elias, notre hôpital qui s’occupe généralement de chirurgies non-urgentes et de soins des plaies, sera également prêt à accueillir des patients COVID-19. L’établissement est équipé d’une capacité de 63 lits, d’une unité de soins intensifs et emploie plus de 200 membres du personnel médical.

SOUTENIR LES HÔPITAUX GOUVERNEMENTAUX ET LES SITES D’ISOLEMENT

Nous avons pris contact avec plusieurs hôpitaux publics, notamment des villes de Zahlé et Saïda, afin de les soutenir avec des services logistiques et des fournitures médicales mais aussi d’augmenter leurs capacités médicales en formant leur personnel.

Nous avons également déployé une équipe médicale au centre de formation de l’UNRWA à Siblin, qui sera transformé en site d’isolement. Nous aiderons à la gestion du site, avec une présence 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 de son personnel sur place, pour assurer le suivi des patients et l’orientation rapide des cas compliqués. Notre équipe a également formé le personnel à la prévention et au contrôle des infections ainsi qu’à la biosécurité, et les aidera à maintenir les normes auxquelles ils ont été formés.

RENFORCER L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE ET LA SENSIBILISATION

Nos équipes ont également interagi avec les communautés locales et les réfugiés en organisant une série de sessions intensives de sensibilisation à la santé portées sur COVID-19. Les activités ciblent les patients ainsi que les communautés vulnérables vivant dans différentes régions du Liban. Depuis début mars, nos équipes ont touché des dizaines de milliers de foyers dans ces zones, soit directement, soit par l’intermédiaire de volontaires et d’autres acteurs locaux au sein des communautés. Nous avons également soutenu une campagne de sensibilisation menée par des volontaires locaux.

Dans le quartier de Dora, dans la banlieue nord de Beyrouth, nous avons créé une ligne téléphonique d’assistance médicale en partenariat avec une organisation locale appelée « Mouvement contre le racisme », afin de fournir un soutien médical et une assistance aux communautés de migrants et en particulier aux travailleuses domestiques, pendant le confinement.

Source Médecins sans Frontière

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.