Andrée Chédid, femme de lettre et poétesse française, d’origine libanaise, est décédée le 6 février 2011 à Paris.

L’œuvre d’Andrée Chédid constitue un questionnement perpétuel de la condition humaine, et de la relation de l’individu avec le monde. Baignant dans une sensualité et dans une lumière reflétant ses origines orientale, le style de Chédid n’existe pas seulement dans ses nombreux ouvrages en proses ou en vers, mais constitue pour elle un réel art de vivre.Née le 20 mars 1920 en Égypte de parents libanais chrétiens, elle quitte le Caire en 1943 et s’installe à Beyrouth, puis quitte le Liban en 1946 pour élire la Ville Lumière comme terre de cœur. Elle est la mère du chanteur Louis Chédid, et grand-mère de l’artiste Matthieu Chédid, connu sous le pseudo de –M–.

Biographie :

Andrée Chedid (arabe: أندريه شديد), née Andrée Saab le 20 mars 1920 au Caire (Egypte) et morte le 6 février 2011 à Paris, est une femme de lettres et poète française d’origine libanaise chrétienne. Elle est la mère du chanteur Louis Chedid et de Michèle Chedid-Koltz, peintre, et la grand-mère du chanteur Matthieu Chedid.

Elle fait ses études dans des écoles françaises, puis elle intègre l’Université américaine du Caire, où elle obtient un BA en journalisme en 1942. Cette même année, elle se marie avec Louis Chedid, alors étudiant en médecine. En 1943, elle part vivre au Liban avec son mari. Elle publie son premier recueil de poésie, en anglais, On the Trails of My Fancy.

En 1946 qu’elle s’installe définitivement à Paris : son mari travaille à l’Institut Pasteur. Tous les deux acquièrent la nationalité française. Elle opte alors définitivement pour la langue française, dans laquelle elle publiera le reste de son oeuvre.

Son œuvre est un questionnement continuel sur la condition humaine et les liens entre l’Homme et le monde. Andrée Chedid, dans toute son œuvre, célèbre la vie tant aimée, tout en ayant une vive conscience de sa précarité. Elle encourage chaque homme à accepter l’altérité. Son style, très travaillé se caractérise par sa fluidité. Elle évoque l’Orient avec une grande sensualité pour mettre en avant ses parfums. Elle s’attache aussi à décrire la guerre au Liban.

Le Printemps des poètes 2009 voit le lancement du premier concours Andrée Chedid de poèmes chantés, qui a été reconduit pour la deuxième année lors de l’édition 2010.

Elle est grand officier de la Légion d’honneur le 12 avril 2009. Elle meurt le 6 février 2011 à 90 ans. (source : Wikipedia)

7 COMMENTAIRES

  1. Je suis libanaise après avoir été Égyptienne jusqu a l’age de 12ans. Mon grd pere maternel est maronite libanais de Bickfaya! Mon grand pere paternel s’est installe en Egypte a l’age de 19 ans ayant fait ses etudes a Antoura. Alors….. No comments anymore.

  2. Vraiment de la mauvaise fois et du chauvinisme de la part de Marie Jeanne LeFranc, c’est vous qui faite une tentative de récupération de la mémoire d’Andrée Chédid.

    C’est comme prétendre, pour reprendre un exemple moderne, de dire que Shakira la chanteuse est colombienne. Elle est libanaise par son père et colombienne par sa mère, Elle possède les 2 origines, libanaises et colombiennes et ce n’est pas le cas d’Andrée Chédid. Andrée Chédid a ses 2 parents d’origine libanaise et pas une seule goutte de sang égyptien. La plupart -et non tous – des intellectuels de la Nahda d’ailleurs qui sont passés en Égypte étaient libanais, même Gébran Khalil Gébran est passé par le Caire, pour autant il n’est pas égyptien mais libanais.

    Vraiment c’est de la mauvaise fois de votre part de reconnaitre la libanité des gens. Les Sursock sont d’origine libanaise et beaucoup vivent à Alexandrie et reviennent au Liban, j’en connais, les Gemayel sont passés par Alexandie, pour ne pas parler d’Omar Sharrif, originaire de Zahlé et qui d’ailleurs, lui même le reconnaissait en portant secours, en 1982 à cette ville assiégée par les troupes syriennes et quotidiennement bombardée.

    Le seul point que vous pouvez soulever est que durant cette période trouble, le Liban ne considère comme libanais que les personnes qui se trouvaient au Liban en 1932, lors du recensement fait par les autorités du mandat français. Ce qui fera d’elle une apatride qui a été naturalisé comme égyptienne(comme l’est une tante à mon mère qui possède la nationalité américaine), , mais le sang lui est indélébile et toute comme cette grande tante, son origine est libanaise.

  3. Votre argument n’illustre pas notre cas: Celui des Égyptiens Chrétiens nés en Egypte( hormis les Coptes). Certes nous sommes tous généralement d’origine Syro Libanaise, mais pas question de renier aussi nos racines Égyptiennes. Surtout en cette période charnière. C’est ce que je voulais souligner en faisant barrage à toute récupération. Ou voyez vous du chauvinisme? Certains quotidiens le mentionnent eux. C’était juste une précision apportée a votre titre. Loin de moi l’idée d’en faire une polémique

  4. Est ce que keanu reeves né au Liban de parents américains est-il libanais pour autant?
    Est ce que Pierre Gemayel né à Alexandrie de parents libanais avant de revenir fonder en 1936 le parti phalangiste est égyptien?

    N’en déplaisent à certains, André Chedid est d’origine libanaise, née au Caire. Il faut arrêter ce chauvinisme et revenir à la réalité.

Comments are closed.