Le 13 avril à 11 heures sera lancée la carte médicale élaborée par l’ONG Nawraj en collaboration avec Bankers. Cette carte – qui facilitera l’accès aux soins d’un grand nombre de Libanais – sera officiellement présentée au Centre Duroob / Medawar (Beyrouth), installé dans une maison restaurée par Nawraj après l’explosion du port. L’occasion de faire le point avec le Président de Nawraj, le Dr Fouad Abou Nader.

Pourquoi lancer une carte médicale ?

C’est un besoin urgent pour un très grand nombre de Libanais. Avant la crise, près de 30 % d’entre eux n’avaient pas les moyens de se payer une couverture médicale ; aujourd’hui, ils sont plus de 50 %, alors même que plus de 75 % des Libanais vivent désormais sous le seuil de pauvreté. D’où notre désir de trouver une solution grâce à ce « Medical Plan ».

Pourquoi un partenariat avec Bankers ?

Pendant plusieurs mois, nous avons négocié avec 11 compagnies d’assurances et mutuelles, afin d’être en mesure de proposer une police d’hospitalisation avec le tarif le plus bas possible, tout en donnant accès à une large catégorie de soins. Le comité indépendant – formé d’un économiste, d’un spécialiste des assurances et d’une avocate spécialisée dans les assurances –, a finalement opté pour Bankers qui a présenté la meilleure offre.

Quels sont les avantages de cette carte par rapport à celles qui existent déjà ?

Tout d’abord son prix particulièrement abordable : il permettra à un très grand nombre de Libanais d’acquérir une couverture médicale qui prendra en charge leurs frais d’hospitalisation à hauteur de 100 000 $ par personne et par an (1500 $ en consultation externe).

Ensuite, cette couverture s’étend jusqu’à l’âge de 85 ans, ce qui est plutôt inhabituel, surtout pour un tarif aussi modique. Enfin, le réseau de laboratoires et d’hôpitaux impliqués est très large : une quarantaine sur l’ensemble du territoire.

Concrètement, combien cela va-t-il coûter aux assurés ?

Pour un jeune jusqu’à 17 ans, il faudra compter 100 $ par an (auxquels s’ajoutent éventuellement 37 $ en ambulatoire) ; un adulte de 50 ans paiera 235 $ (et 110 $ en ambulatoire) ; quant à une personne de 85 ans, il lui en coûtera 1548 $ (et 298 $ en ambulatoire).

Nawraj est surtout mobilisée dans les villages isolés du Liban où vous réalisez des projets de développement. Pourquoi cette initiative ?

Cette initiative s’inscrit totalement dans le souci de Nawraj de maintenir les Libanais sur leur terre en privilégiant 3 domaines : l’éducation, le développement socio-économique et la création d’emploi, et la santé. Dans ce dernier secteur, nous avons à notre actif l’installation ou l’équipement de dispensaires et d’un centre médical dans des zones reculées dépourvues d’hôpitaux à proximité. Par le passé, nous avons également distribué des cartes d’assurances dans des villages de Qaa et Jdeidet el Fekha, dans la Beqaa, mais le principe était différent et l’opération était limitée dans le temps.

Avec la tragédie de l’explosion du port en 2020 et la crise sans précédent qui frappe tant de nos compatriotes, Nawraj a dû diversifier ses actions pour répondre au mieux aux besoins grandissants des Libanais dans tout le pays.

Un mot pour conclure ?

Je suis heureux que nous puissions aujourd’hui proposer ce « Medical Plan » : c’est l’aboutissement de plusieurs mois d’efforts. Je voudrais d’ailleurs en profiter pour remercier tous ceux qui se sont investis dans ce projet. J’ajouterai enfin que le lancement de cette carte est la preuve qu’il ne faut pas attendre le bon vouloir de l’État, surtout quand il est défaillant. Depuis trente ans, nous voyons qu’il ne peut même pas assurer les besoins de base des citoyens libanais. Nous devons donc tout mettre en œuvre pour pallier les manques. Je m’y emploie et continuerai de m’y employer à travers Nawraj.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.