L’application de l’accord négocié par le responsable de la Sureté Générale Libanaise, Abbas Ibrahim, entre le mouvement chiite libanais Hezbollah et l’organisation terroriste Al Nosra pour évacuer le territoire libanais d’Aarsal se poursuit, avec un échange de prisonniers.

5 combattants de l’aile militaire du mouvement chiite capturés depuis la bataille d’Alep dans le Nord de la Syrie en 2015 et en 2016 seraient ainsi libérés. Hier déjà, 7000 combattants d’Al Nosra et leurs familles avaient été évacués des hauteurs d’Aarsal vers la région d’Idlib en Syrie. L’échange aura lieu dans la localité de al-Rachideen dans la province d’Alep.

Pour rappel, le Hezbollah a réussi à réduire le territoire tenu par l’organisation terroriste autrefois liée à Al Qaida à quelques kilomètres carrés suite à d’âpres combats dans la zone frontalière Nord Est avec la Syrie. Un cessez-le-feu avait ainsi été conclu le 27 juillet dernier. Ces combats auraient fait 25 morts dans les rangs du Hezbollah contre plus d’une centaine de morts du côté d’Al Nosra.

En 2014, les mouvements Al Nosra et Daesh avaient brièvement capturé la ville d’Aarsal qui compte 45000 réfugiés syriens, prenant en otage 30 membres des forces de sécurité. 16 soldats avaient ensuite été libérés en décembre 2015 alors qu’on reste toujours sans nouvelle des 9 autres militaires toujours aux mains de l’organisation terroriste Daesh.

On reste toujours dans l’attente d’une opération de l’Armée Libanaise contre le groupe terroriste Daesh également présent dans les hauteurs d’Aarsal.

Le Premier Ministre Libanais, Saad Hariri, a reconnu hier que le mouvement chiite avait réussi « quelque chose » dans sa bataille contre Al Nosra et a remercié le responsable de la Sureté Générale Abbas Ibrahim pour son rôle dans les négociations. Il a réitéré également la volonté de l’Etat Libanais à repousser Daesh en dehors des frontières libanaises.

Pour sa part, l’Armée Libanaise a débuté son déploiement dans les zones nouvellement captées par le Hezbollah, neutralisant par ailleurs 4 charges explosives trouvées sur place.

Photographie de combattants d’Al Nosra à bord des bus les évacuant. Crédit Photo DR.