Incident entre manifestants et forces de sécurités et des routes coupées dans certaines régions libanaises

147

Certaines routes sont actuellement coupées à Beyrouth, notamment au niveau de la place des Martyrs et du rond-point Cola.

Au centre-ville de Beyrouth, les manifestants ont commencé à installer des tentes place des Martyrs alors qu’une marche a actuellement lieu en direction du port de Beyrouth, dévasté par l’explosion du 4 août dernier. Certains demandent à la communauté internationale de livrer les images satellites réclamées par la justice libanaise.

Des gaz lacrymogènes ont été tirés par la police du parlement en direction des manifestants quand ces derniers se sont approchés du Parlement et ont réussi à ouvrir une des portes menant à la place de l’étoile.

Les manifestants dénoncent, outre la corruption latente des administrations publiques, la dégradation de la parité entre livre libanaise. Pour rappel, le taux de change entre la monnaie nationale et le billet vert a encore atteint un plus bas historique en défaveur de la livre ce samedi.

L’axe Beyrouth-Saïda est également bloqué au niveau de la localité de Naameh. Dans la Békaa, la circulation au niveau des localités de Taalabaya, ainsi que sur l’axe Masnaa-Rachaya est perturbé par des barrages routiers, tout comme à Abla dans le Nord du Liban. À Tripoli, le rond-point Abou Ali est actuellement bloqué à la circulation.

Au Sud du Liban, une marche a actuellement lieu à Tyr.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.