Au cours de la cérémonie de passation qui s’est déroulée au ministère de l’Agriculture, portant la double étiquette de ministre de la culture et de l’agriculture, a souhaité placé son mandat sous le signe de la lutte contre les produits de contrebande pour protéger le secteur agricole libanais.

Il faisait ainsi allusion à une demande des fermiers mais aussi des industriels libanais à ce que les autorités mettent fin aux trafics de produits originaires de Syrie. Ces derniers sont acheminés au Liban via des points de passage illégaux et inonderaient le marché local.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.