La France en faveur d’une formation “rapide” du gouvernement

175

Depuis le perron du Palais d’Ein Tineh, résidence du Président de la Chambre, l’ambassadeur de France au Liban Denis Pietton s’est déclaré en faveur d'”une formation rapide du gouvernement et au respect des engagements du Liban aux résolutions internationales “de l’activation du travail de ses institutions”.

La France, a indiqué Denis Pietton souligne également “l’importance de protéger les civils, notamment en Libye”.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.